L’hystérisation du peuple

Par lundi 16 juillet 2018 Permalink 1

L’hystérisation des populations françaises par les médias bat son plein avec la coupe du monde de foot. Les images de gens hurlant “Allez les bleus”, “Allez les champions” ou que sais-je encore, agitant la tête et les bras comme des forcenés, déguisés en joueur de foot sont depuis hier la seule réalité nationale devant être diffusée. Qui n’est pas complètement décérébré n’est pas français, est l’impression donnée avec celle d’un melting pot sociétal simulant une homogénéité des citoyens unis dans la victoire. Nos élites, nos maîtres, nos dirigeants profitent du sport pour faire passer leur message: la France doit coûte que coûte rester un pays d’immigration, la preuve une équipe multiraciale gagne la coupe du monde.

A cette équipe, bien sur, tout le monde a le devoir de s’identifier et plus le message est simpliste plus le nombres des individus le partageant sera grand. Tout slogan devient dépassé et la vue d’un loustic poussant juste quelques cris dans un micro tendu est suffisante. Le sport c’est physique. la joie c’est physique. D’aucuns grincheux  verront dans cet instant de soi-disant communion un moment où le pays se ridiculise dans les grandes largeurs mais l’éructation sauvage étant devenu un signe patriotique, éructons, éructons il en restera toujours quelque chose…  Il faut néanmoins remarquer que nos temps modernes dépassent les pires supputations de George Orwell sur notre avenir. Lui envisageait de limiter les mots pour rétrécir la pensée, nos médias se délectent du borborygme comme alpha et oméga du monde des idées.

Hormis l’aspect psychosocial, depuis quelques jours l’économie est aussi mise en avant grâce à la croissance qu’engendrerait cette victoire au mondial. Le consommateur serait, dans l’euphorie général , prêt à lâcher les chevaux et dépenser à tout va… Avec quel argent, mystère et boule de gomme mais Sofinco est son ami! Pour le moment la seule chose certaine est que les dépenses des collectivités locales vont croître. En effet certainement sous l’effet de l’allégresse généralisée, les actes de vandalisme se multiplient à Paris Lyon, Marseille, Lilles mais aussi dans de plus petites villes comme Nantes, Grenoble, Villefranche sur Saône, Bordeaux, Nancy, Fougères, Redon, etc, etc… Bref, la nuit c’est le chaos complet un peu partout sur le territoire à cause de nos “chances pour la France”, plus adeptes de la baston avec les forces de l’ordre qu’elles ne sont attirées par l’envie de crier vive la France.

Nous vivons donc actuellement un grand moment de manipulation orchestré par les chaînes de télévision qui censurent comme jamais ce qu’elle ne veulent pas voir pour mieux abrutir le supporter qui, il faut bien le reconnaître, a de sacrées aptitudes dans le domaine de l’abrutissement. Cette phase de notre histoire mêlant hystérisation, désinformation et vandalisme restera dans les anales ouvrant grand la porte à d’autres phénomènes nous menant rapidement tout droit vers le totalitarisme.

Frédéric Le Quer