Les vœux d’Eric Zemmour

Par mercredi 29 décembre 2021 Permalink 1

Après avoir adressé son joyeux Noel aux français, les vœux d’Eric Zemmour pour 2022 sont attendus impatiemment. Et ce sera un bonheur de sentir à nouveau grâce à son discours vibrer la corde patriotique qu’un français a gardé en soi malgré la propagande mondialiste, internationaliste.

Le candidat à l’élection présidentielle a la capacité sans artifices rhétoriques, sans envolées lyriques, sans trémolos dans la voix, mais avec des phrases simples au service d’une argumentation bien construite de faire jaillir chez ceux qui l’écoutent un sentiment d’appartenance permettant de se situer au sein de la nation aussi bien d’un point de vue historique que d’un point de vue identitaire, les deux étant liés. La pensée d’Eric Zemmour est le contraire de la déconstruction au sens actuel, celui de l’avilissement systématique du passé pour justifier le pitoyable présent de la discorde nationale et le déchirant avenir de la libanisation.

Eric Zemmour inlassablement réhabilite pour redresser la France. Et ça fait du bien tant il a fallu depuis des décennies se vautrer dans la fange de la repentance. Les gouvernants depuis 40 ans imposent aux français une souillure quasi ontologique rabaissant le pays pour les priver du besoin suprême et ultime d’entrevoir sa grandeur. A force de se baigner dans des souvenirs douloureux ou conçus comme tels, de regretter tout et son contraire, de toujours mieux considérer les autres que soi-même, les français se sont autodétruits.

La citoyenneté ne s’acquiert pas par le rejet. La citoyenneté s’acquiert par l’adhésion à son pays. Eric Zemmour dans ses prises de parole nous le rappelle sans cesse et ceci rend fou de rage ses ennemis politiques prompts à brader l’histoire pour mieux avilir le futur. Alors du recteur de la mosquée de Paris sortant de son rôle exclusif en France d’autorité religieuse pour entrer dans celui d’autorité politique voulu par l’islam, aux journalistes débatteurs professionnels qui font leur beurre de leur mépris pour le pays, jusqu’à ces politiciens pourris qui comptent sur les voix de la cinquième colonne pour être élus, ils l’attaquent tous à tort et à travers allant même lui reprocher la 7e symphonie de Beethoven (Journal Le Monde)! Pauvres gens! Lamentables opposants! Tristes médias!

Mais les français savent que les vœux d’Eric Zemmour pour 2022 leur feront du bien, leur remonteront le moral. Les compteurs de YouTube vont encore s’affoler avec les centaines de milliers de vues, voire les millions. Reprenons alors en attendant cette zemmourienne interjection qui donne des frissons à chaque fois: Vive la république et SURTOUT vive la France!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?