Les islamo-gauchistes manifestent

Par lundi 11 novembre 2019 Permalink 2

13 000 musulmans et islamo-gauchistes ont défilé dans les rues de Paris au cri entre autres d’Allahu akbar. C’est un début. Dans 10 ans ils seront un million. La presse égrène aujourd’hui tout ce qui a pu paraître dans cette manifestation comme simplement illégitime (rejet de la laïcité à la française, par exemple) à proprement scandaleux (la fillette avec son étoile jaune cousue sur son anorak). Seuls ceux qui refusent de voir les dérives de la société française ont appris quelque chose avec ce mouvement intervenant, quelle impudeur!, presque 4 ans jour pour jour après le massacre du Bataclan. Pour les autres il s’agit juste de la confirmation de l’emprise de plus en plus grande de l’islam sur le pays.

Les islamo-gauchistes représentent au mieux 10% des électeurs. Mélenchon a fini de se discréditer en croyant représenter les damnés de la terre. Il aura du mal à faire oublier son abjecte présence digne d’un traître à la nation, un porteur de valises sauce 2019 comme la gauche en a connu tant! Besancenot reste grotesque. La CGT continue comme à son habitude sur la voie d’un syndicat de l’étranger. Ce fut l’URSS. C’est maintenant l’islam.

L’électorat musulman prend conscience de son importance croissante. Les islamistes le comprennent bien et avancent leurs pions sachant que de musulman à islamiste la frontière est on ne peut plus floue. Ils n’ont strictement rien de gauchistes. C’est un mariage d’opportunité qui fera des gauchistes laïcs les dindons de la farce. L’islam est par essence conservateur, ses tenants sont les gardiens d’un temple fait d’intolérance, de sexisme et de politique d’hégémonie.

Que fait Macron? Rien, ce n’est, d’après lui, pas son affaire. Les peuples musulmans ont toujours été à la botte d’une classe dominante. Leur mektoub arrange bien les oligarchies du monde entier. Macron doit se croire malin en laissant les musulmans se muscler, grandir, prospérer. Macron protège ainsi sa classe sociale redoutant plus les gilets jaunes, leur dialectique révolutionnaire que l’islam et son bonheur après la mort.

Et la France dans tout ça? Elle est dans la merde jusqu’au cou.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?