Légitimité de l’impôt

Par jeudi 6 mai 2021 Permalink 1

L’état est incapable de faire en sorte que les policiers chargés de la protection des citoyens travaillent en sécurité. A partir de là l’état renonce de facto à la sécurité de la population. Si sa défaillance se limitait à ce cas de figure chacun pourrait penser qu’un simple changement de politique rétablirait l’ordre.

Mais l’état est aussi incapable de faire en sorte que justice soit rendue aux victimes. Même quand justice est faite au nom du peuple français, l’état se déballonne et n’applique pas le jugement.

L’état est inefficace concernant deux de ses attributions essentielles, police et justice. Mais ce n’est pas tout.

L’état s’est donné le rôle depuis la troisième république d’éduquer les masses. De l’instruction devait naître la grandeur de la nation française. Dorénavant il n’instruit plus grand monde, ne cessant par démagogie pour compenser son incurie de donner des diplômes dévalorisés à qui en veut.

L’état se doit de protéger les frontières. Au lieu de cela il a délégué ce rôle à l’Union Européenne et se lave les mains de l’envahissement du pays par des étrangers qui, à part tuer, voler et trafiquer, n’apportent rien à la communauté.

L’état depuis 1945 se faisait un honneur d’avoir mis au point un système de santé de qualité à moindre coût pour les particuliers. A force de faire tout gratuit pour la terre entière, le système est totalement déliquescent. L’épidémie de covid-19 montre aux français que ce secteur est lui aussi moribond.

C’était dans une longue perspective historique que s’inscrivait l’indivisibilité de la nation. L’unité du pouvoir politique est si bien mis à mal que des pans entiers du territoire ignorent les lois françaises et préfèrent faire appliquer un mixe entre lois du milieu et charia. Intégrité du territoire versus son éclatement, l’état est dans la panade.

Si la souveraineté appartient au peuple il va être urgent de le définir puisque la France est dorénavant constituée de gens d’origines à ce point diverses qu’ils ne sont plus cote à cote comme dirait Gérard Collomb mais face à face avec un avantage pour les tenants de l’islam préparés au combat contre les naïfs gaulois. L’état par facilité se complaît dans la diversité, concept qui le décrédibilise encore davantage.

Ces constats factuels témoignent d’un état failli. Quid donc de la légitimité de l’impôt? Il n’y a plus aucun sens à payer un impôt pour entretenir, à cause de la redistribution, ceux qui nous tuent ou les quelques uns qui profitent encore du système alors que l’état ne répond plus à ses missions. L’argent des contributions est si mal réparti que l’état creuse chaque année sa tombe un peu plus profondément et ne tient que par l’argent fabriqué ex nihilo par la banque centrale européenne.

Tout est pourri en France aujourd’hui. Le déconstruction ne doit pas concerné notre histoire grandiose comme le veut le médiocre de l’Elysée. La déconstruction doit concerner notre présent. Tout est à remettre à plat et tout est de nouveau à créer après 40 ans de fourvoiement.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?