Le secteur de la culture

Par jeudi 17 décembre 2020 Permalink 1

Le secteur de la culture serait donc particulièrement malmené par les mesures du gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Unanimement de Pascal Praud à Pujadas, de Cohn-Bendit à Marc Menant, les chaînes de télévision se faisant des portes-parole, se lamentent sur le besoin inassouvi de la population de s’enrichir intellectuellement. ça fait un peu marrer!

Nonobstant l’aspect catégoriel de cette belle unanimité, il serait surement bon de s’entendre sur ce que ces gens appellent “culture”.

Un rappeur à la télé, c’est de la culture. Une midinette bien gaulée qui pousse la chansonnette, c’est de la culture. Quant au théâtre, l’endroit est totalement sanctuarisé et gare à celui qui viendra dire que la plupart des pièces qui se jouent à Paris dans les années normales et que les spectateurs se doivent d’applaudir un quart d’heure une fois que la représentation est finie, quelle galère, sont le plus souvent indigestes. Et le cinéma! Les gens ne regardent plus que les séries tellement les films sont nazes à force d’être bien pensants. Bref le théâtre ou le cinéma, 9 fois sur 10, ce n’est pas de la culture mais juste de la consommation de masse comme la variété.

Il y a quelques années j’aurais aussi taillé un costume aux musées victimes d’une mode inepte consistant à espacer les œuvres de plus en plus si bien qu’il n’y avait plus grand chose à voir, au lieu de profiter de l’abondance exceptionnelle de nos chefs d’oeuvre. Heureusement les conservateurs ont retrouvé leurs esprits. Hélas, il n’y a pratiquement personne en semaine dans les musées et on se demande bien pourquoi le gouvernement les a fermés manu militari. Le personnel s’en moque, il est payé, et les gens qui veulent s’instruire avec de la vraie culture, cette fois, l’ont dans le baba.

Les bibliothèques sont ouvertes. Et là c’est une autre histoire. ça ne plait pas à notre chère diversité plus ou moins analphabète et donc peu éprise de lecture.  Celle du quartier de la Goutte d’Or à Paris a été hier une fois de plus saccagée, incendiée par les dealers et autres délinquants environnants, suivez mon regard! L’instruction par le livre semble nuire à la défonce et donc au business. Remplaçons vite les bibliothèques par des salles de shoot pour ramener la paix sociale! Et tant pis pour la culture si ça peut faciliter la vie des immigrés!

Dans un pays de moins en moins civilisé, remplis d’ignares, dont les élèves sont les derniers des européens d’après l’enquête TIMMS 2019, l’émotion à propos du secteur de la culture est d’un ridicule patenté. D’ailleurs le ministère de l’éducation nationale a bien compris que cette activité sur le déclin, n’avait aucune raison d’être soutenue et convaincu par la destruction créatrice schumpeterienne, genre comme ils n’apprennent rien autant qu’ils jouent au foot, a décidé de mettre en vacances deux jours plus tôt tous les élèves dont plus personne apparemment n’attend quoique ce soit dans le domaine culturel.

Frédéric Le Quer

 

 

 

Laisser un commentaire ?

29 visiteur(s) en ligne actuellement
15 visiteur(s), 14 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 39 , à 07:18 am UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC