Le retour du préfet Papon!

Par lundi 14 septembre 2020 Permalink 1

Au secours! Le préfet Papon revient à Bordeaux, bien sûr, et en plus à Marseille! Il y a des corps de métier, comme ça, enlevez le naturel, il revient au galop! Que de mesures attentatoires aux libertés publiques ont été ce soir annoncées! La névrose de l’état reprend le dessus et ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de mort ou presque que le covid-19 ne doit pas nous empêcher de faire ce qu’on veut. Dans l’enfer pavée de bonne intentions, on y est en plein. Si vous êtes seul, isolé, sans la moindre relation, vous êtes le superman de l’état Macron. Par contre en cas de vie sociale un peu débridée, gare à vous! Les amendes vont pleuvoir. Mourir et se marier devront se faire en catimini. Vivre aussi!

Toujours le pouvoir trouvera des tonnes de chiffres expliquant ses mesures sanitaires répressives. Pourtant le coronavirus blesse et tue bien moins chaque jour que l’ensauvagement de notre société. Pour lutter contre la criminalité il faudrait que Macron et ses ministres sortent les muscles et admettent que leur politique migratoire est un vrai scandale. Avec le coronavirus c’est plus facile de se donner bonne conscience et d’embrouiller la population. N’importe quel flic de France peut verbaliser un pauvre bougre qui ne porte pas son masque ou qui s’approche trop prêt d’un autre comme le même flic se plait à arrêter pour rien des gilets jaunes bien moins dangereux que les dealers de cités.

Donc voilà, l’épidémie nous fait basculer doucement mais surement dans un régime où couvre feu et interdiction de rassemblement sont la règle. L’interdiction de déplacement n’est plus très loin. On a connu ça dans le passé et ça se termine toujours mal.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?