Le Pen doit se désister pour Zemmour

Par samedi 4 septembre 2021 Permalink 1

Marine Le Pen doit se désister en faveur d’Eric Zemmour pour les présidentielles 2022.

Le camp souverainiste a besoin de cet abnégation de soi dont la leader du Rassemblement National est capable. Non seulement elle sait en son for intérieur qu’elle ne gagnera pas mais en plus il semblerait qu’elle n’y tienne plus vraiment. Marine Le Pen a perdu cette gnaque, ce goût du combat politique qui l’habitait et lui a permis de rafler le parti à son père. Elle croyait encore à ce moment là que le nom de Le Pen n’aurait pas inéluctablement le goût de la défaite.

Mais ses échecs successifs aux élections départementales, régionales, législatives ont eu raison de son ambition du pouvoir. Elle est en position de looser, celle contre qui tous les candidats rêvent de se retrouver au second tour l’année prochaine pour l’emporter.

D’ailleurs elle a si peu confiance en elle, qu’une joute oratoire publique face à Eric Zemmour six mois avant l’élection l’effraie. C’eût pu être pour elle l’occasion de décrédibiliser la candidature du journaliste et de faire oublier son débat raté face à Emmanuel Macron. Un nouveau départ en quelque sorte. Mais non elle préfère un petit restau, le soir, au fond d’une salle, en catimini, et que personne n’entende rien.

Robert Ménard voulaient jouer les messieurs bons offices; il prouve simplement encore une fois que sa candidate de prédilection n’est pas de taille. A moins que lui-même fasse double jeu en faveur d’Emmanuel Macron…

Eric Zemmour est le seul candidat en capacité de rassembler tous les souverainistes, des sympathisants LR à Philippot en passant par Dupont-Aignan. Il aura plus de mal avec la gauche souverainiste mais existe-t-elle vraiment? ça fait des années que Marine Le Pen lui lance en pure perte des œillades. La gauche est maintenant mondialiste. Arnaud Montebourg n’y changera rien. Elle s’est galvaudée.

Chaque leader souverainiste doit sentir que son intérêt est de soutenir un candidat brillant, un amoureux de la France, de son histoire, de sa culture. Eric Zemmour est celui-ci. C’est une chance, un signe du destin qui ne doit pas être gâchée car sa dynamique dans l’opinion est excellente. Les sondages n’osent plus dire le contraire pour ne pas paraître ridicule dans quelques semaines; c’est une indication.

Macron ne doit absolument pas faire un second mandat.

Frédéric le Quer

Laisser un commentaire ?