Le pape François fait encore des siennes

Par lundi 8 juillet 2019 Permalink 3

Le pape François va donc encore célébrer une messe pour les migrants, leur accueil et le soutien à ceux qui les aident. Cette fois, c’est dans la basilique Saint Pierre qu’il va prêcher pour un corridor humanitaire sorte de cordon sanitaire pour faciliter l’entrée du monde musulman en Europe. Alors que le monde catholique part en lambeaux, l’évêque de Rome persiste à asséner un message inaudible accélérant la décrépitude de son ministère. Si les premiers chrétiens étaient conquérants et convaincus, on se demande si ce pape ne finira pas par se convertir à l’islam tant ses gestes – par exemple, quand il ramène, de préférence à des chrétiens, des musulmans dans son avion – et ses déclarations – par exemple, quand il déclare “si je parlais de violence musulmane, je devrais également parler de violence catholique.” ah, oui, le Bataclan, le 11 septembre, etc… c’était des catholiques??? – créent le malaise dans une communauté qui se réduit déjà comme peau de chagrin.

A force de s’adresser avec aménité à l’islam et ses tenants, le fidèle catholique ne sait plus si ses choix métaphysiques sont justifiés. François met si bien en parallèle les deux religions qu’il légitime une croyance qui nie la mort sur la croix et la résurrection du Christ base du christianisme. Ne cessant de louer un vrai islam qui serait une religion de paix, le fidèle se demande si ce pape trouve vraiment le catholicisme plus approprié.

Le pape François semble s’égarer dans le monde actuel et se raccroche à une autre religion que la sienne acceptée aveuglément et en masse par les musulmans. Il est constamment à la remorque du mufti ceci ou du grand imam untel, multipliant les embrassades, et niant par son comportement l’hégémonisme bien réel de l’islam en Europe. En même temps que le pape se perd spirituellement, il perd ses brebis de plus en plus décontenancées par son attitude.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?