Le joyeux Noël d’Eric Zemmour

Par samedi 25 décembre 2021 Permalink 2

Les journées du 23 et 24 décembre ont, sur le plan politique, été marquées par la présence intelligente d’Eric Zemmour.

Ce fut un plaisir de voir comme il a été reçu par les militaires à Abidjan, comme il a su se présidentialiser, au point que l’état major des armées a dû sur l’ordre du gouvernement montrer sa désapprobation concernant ce voyage, un peu bêtement d’ailleurs, en soulignant le besoin sur place de neutralité des militaires alors que cette fameuse neutralité nous fait détester par tous les habitants qui ne reconnaissent pas la France et remplacer par des pays qui n’ont pas peur de choisir leur camp. Pendant ce temps, Emmanuel Macron annule sa visite au Mali en prenant pour excuse le coronavirus! L’épidémie a bon dos et les soldats ont encore une fois pris en pleine face l’attitude lâche, hypocrite, louvoyante du locataire de l’Elysée qui, il faut l’espérer, n’y sera plus dans quelques temps.

Mais le moment le plus fort pour les français a été le joyeux Noël d’Eric Zemmour de plus de 5 minutes envoyé hier à la population. “Il suffit d’aimer l’occident pour fêter Noel”, a-t-on pu entendre sur YouTube qui pour le moment n’a pas encore censuré l’intervention. Pourvu que ça dure! Mais décidément le candidat Zemmour ne lâche rien et il a bien raison de remettre l’église au milieu du village en glorifiant la civilisation occidentale, en admirant ses œuvres à nulle autre pareil mais aussi sa pensée fondamentale soulignant que grâce au développement de sa “sophistication” et de son “évolution” “les enfants de Dieu sont égaux” sans distinction de race ou de classe sociale. Il a renvoyé à la niche tous ces imbéciles qui le traite de raciste. Et de parler de notre pays en ces termes “La fille aînée de l’église a donné tant d’enfants magnifiques”! Oui, c’est vrai, mais  ça fait du bien à entendre. ça fait du bien d’entendre aussi que tous les français qui ne sont pas chrétiens, se devraient, peuvent fêter Noel avec un sapin ou des cadeaux ou un baiser ou un sourire.

Il faut refaire France avec ouverture d’esprit mais sans concession, finies les concessions qui deviennent en fait des démissions, et Eric Zemmour s’y emploie à chacune de ses prises de parole finissant ses harangues de son rituel et émouvant “Vive la république et SURTOUT vive la France”.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?