Laurent Wauquiez a raté le coche

Par samedi 1 juin 2019 Permalink 1

Laurent Wauquiez a raté le coche et Les Républicains avec lui. Non pas au moment des européennes où il a joué dans la demi-mesure mais juste après les élections présidentielles perdues, il y a deux ans. Le coup du congrès d’Epinay était une évidence suite à l’affaiblissement de Marine Le Pen dans son propre parti. Le rassemblement des droites, non plus avec le ventre mou centriste qui va là où ses intérêts le mène et actuellement c’est vers LREM, mais le rassemblement avec les nationalistes comme pouvaient être beaucoup de gaullistes dans le temps. Wauquiez pouvait endosser alors le costume de Mitterrand, du coté opposé. Mais pour ce faire il eut fallu qu’il soit psychologiquement assez fort pour se rire des médias, relais acharnés de la bien-pensance. Le problème de Wauquiez est qu’il n’est pas assez fort pour ça. Et il croit en plus qu’en épargnant les Pécresse, Estrosi, Bertrand ou Larcher qui ne représentent qu’eux-mêmes, mais avec force et vigueur parce qu’ils ont des grandes gueules, il peut faire du Sarkozy. Il a complètement tort. L’époque de Sarkozy et de l’UMP sont finies. L’union n’a de sens qu’avec les nationalistes qui représentent un vrai courant de pensée dans l’opinion.

C’est maintenant trop tard pour Wauquiez. Marine Le Pen comme tout grand politique a su redresser la tête après la déception qu’elle a causée. Et par rapport à sa vieille nièce, elle représente la modernité. Son libéralisme face aux mœurs lui permet de lutter efficacement contre l’islamisation, alors que Marion Maréchal en catholique fervente a plus ou moins les mêmes idées vis à vis d’elles que n’importe quel musulman. Cette dernière est islamo-compatible, et c’est bien pour ça qu’on la promeut, alors que sa tante apparaît comme le vrai changement.

LR et Wauqiez sont cuits parce qu’ils ne représentent pas l’alternance. LREM et le Rassemblement National vont maintenant tendre la main à ceux qui leur sont proches. Laurent Wauquiez n’est plus en mesure d’être le deus ex machina du l’union des droites alors qu’avec le sens du timing, il eut pu être roi.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?