L’après covid, c’est très loin!

Par jeudi 7 mai 2020 Permalink 2

Le gouvernement aurait-il si peur de l’après covid pour enliser ainsi le pays? Comme il a du mal à lâcher prise! La bride sur le cou des citoyens français reste bien serrée pour ce semblant d’après confinement. “L’esprit de responsabilité de chacun pour le bien de tous” pour reprendre l’aphorisme du ministre de la santé Véran est bien encadré par des amendes de 135 € qui pleuvent comme à Gravelotte au moindre écart. Même les plages, toutes dans un département vert, sont réglementairement interdites sauf à voir le maire prendre lui-même la responsabilité de les rouvrir après l’accord du préfet. C’est fou ce déconfinement qui n’en est pas vraiment un, altérant le plus possible le droit de circulation en empêchant même les gens de circuler librement dans les 2/3 du pays de couleur vert pour qui il y a bien longtemps que le coronavirus ne circule plus à condition qu’il n’ait jamais circulé! C’est fou ce déconfinement interdisant sine die toute possibilité de rassemblement donc toute contestation à l’encontre du régime! C’est fou ce déconfinement qui laisse la région la plus riche de France entre chien et loup sans perspective rapide de retour à la normale histoire de prolonger le marasme économique le plus possible!

Incontestablement pour toute la France en vert il est scandaleux de ne pas laisser les gens revivre comme ils l’entendent. Il s’agit malgré les faits de leur faire peur. De leur faire croire en un danger mystère. Et ça marche. La Charente Maritime, par exemple, que je connais bien, a vu dès lundi dernier toutes ses grandes surfaces ayant mis des masques en vente, dévalisées en quelques heures comme si les charentais risquaient quoique ce soit! Ce serait risible si ce n’était l’effet d’une propagande acharnée ayant pour but d’affoler le peuple pour mieux le manipuler. Et il court le peuple, rechignant à remettre ses enfants à l’école partout en France, s’effrayant maintenant de croiser un rebelle qui ne serait pas masqué, freinant des quatre fers à l’idée de devoir ressortir de chez lui.

Evidemment toutes les théories scientifiques à propos du covid-19 et de sa disparition inéluctable à mesure que l’été approche sont passées à la trappe. Seul compte le risque extraordinairement mis en exergue d’une deuxième vague que personne n’a vu nulle part sur la planète. Et c’est cette possibilité quasiment nulle qui règle la vie de 65 millions d’habitants à cause du gouvernement. Après que le pouvoir ait pris à la légère les informations qu’il a reçu à propos de la maladie dès le mois de décembre, il croit se rattraper maintenant avec ses mesures liberticides injustifiables et scandaleuses pour faussement protéger les citoyens français. Mais c’est trop tard. Macron, Philippe ont raté le moment où il fallait vraiment alerter la population. Ce qu’ils font maintenant n’est qu’accentuer le gâchis de leur honteuse gestion de la crise sanitaire.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?