L’agglomération de Lyon, un cas d’école

Par jeudi 25 février 2021 Permalink 1

Grâce à l’activisme politique du maire, grâce à ses faits divers inquiétants, grâce à son immigration incontrôlée depuis des décennies, plus un jour ne se passe sans que l’agglomération de Lyon soit au centre des préoccupations nationales. Quelle belle publicité!

Un sentiment d’insécurité, avec des bandes traînant dans les environs de la gare de Lyon Part-Dieu avait déjà rendu l’endroit épique à tous les voyageurs. C’est un détail. Depuis peu, les maires de banlieue sont la cible directe de gangs plutôt ethnicisés. Celui de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, est menacé de décapitation et d’émasculation par l’entourage d’Abdelaziz Boumediene, président d’association (une plainte court), pour une sombre histoire de colis alimentaire. Le maire de Bron, cette fois, Jérémie Bréaud, raconte son accueil lors d’une visite d’un quartier de sa ville dans le cadre de ses fonctions: “Nous avons été la cible d’insultes, de menaces physiques et de jets de canette, cailloux ou encore morceaux de bois”. Depuis, la voiture dont il se sert appartenant à la municipalité, a été fracassée! A l’évidence, dans ces lieux, le problème est l’insuffisance d’immigrés; lorsque que ces petites villes de banlieue en seront au niveau de Trappes, la règle sera d’y vivre comme au bled et les édiles forcément alors musulmans seront tranquilles. Vue la politique migratoire du gouvernement, la situation devrait vite s’arranger.

Du coté de la mairie de Lyon, Grégory Doucet, lui, ne risque rien pour le moment. Il faut dire, par exemple, qu’il s’est fermement engagé, à autoriser les signes religieux dans les salles de sport ou à ne surtout rien changer au charmant quartier de la Guillotière où prospèrent tous les trafics imaginables. Certains voudraient pourtant y voir le Raid à demeure, mais apparemment pas leur élu. En revanche cette incarnation de l’islamo gauchisme écolo a choisi de faire un pied de nez à la gastronomie lyonnaise en supprimant la viande dans les cantines pour satisfaire les musulmans pratiquants (il faut savoir que certaines boucheries non hallal sont victimes d’attaques à Lyon). Rien de ce qui est français ne passera plus par sa ville; le sapin de Noel et le tour de France y sont aussi bannis. Grégory Doucet comptant aussi multiplier les logements sociaux espère ainsi faire de nombreux mandats.

De nos jours, toutes les métropoles littéralement envahies par les immigrés n’attendent qu’une chose, d’être dirigées par des musulmans. Les français de souche qui sont encore à leur tête se doivent d’être soumis à l’islam sous peine de représailles. Le basculement est proche.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?