L’affaire Vincent Lambert

Par lundi 20 mai 2019 Permalink 1

Quand on regarde la vidéo en ligne de Vincent Lambert sur Valeurs Actuelles, on a du mal à comprendre comment l’état par l’intermédiaire d’un médecin probablement soutenu par le ministère de la Santé, lui-même soutenu par Emmanuel Macron, forcément, on a du mal à comprendre comment l’état peut décider d’achever ce monsieur. Il cligne des yeux sans arrêt et semble plus ou moins répondre du regard aux sollicitations de la maman. Ce n’est absolument pas ce qu’on peut appeler un légume. Il ne veut pas mourir mais on va s’en charger! Soi- disant mourir dans la dignité comme ils disent comme si d’autres mouraient dans l’indignité, c’est d’abord décider soi-même de mourir. Vincent Lambert s’y refuse. Je ne sais pas si il y a eu un acharnement thérapeutique dans ce cas mais il y a certainement de la part du patient un acharnement pour vivre, un acharnement qui dure depuis plus de 10 ans.

Mais voilà son état est pour le moment médicalement irréversible. S’il n’est pas en fin de vie, il ne sortira néanmoins jamais de son lit d’hôpital. Vincent Lambert doit coûter à la sécu et à l’hôpital un pognon de dingue et le CHU veut s’en débarrasser depuis des années. “Alors à partir de quand un malade coûte-t-il trop cher” va devenir la question appropriée. Plus ça va aller avec l’accroissement au sein de la société des inégalités et la volonté paradoxale, en apparence seulement, de soigner la terre entière gratis pro deo, un être humain lamda risque de passer ad patres par défaut de soin, d’alimentation ou juste de place dans les hôpitaux pour simplement ne pas engendrer des dépenses jugées abusives.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?