L’affaire de Trappes

Par lundi 15 février 2021 Permalink 1

L’affaire de Trappes s’est poursuivie ce week-end du coté des leaders politiques, grandes gueules qui ne représentent qu’eux-mêmes, à vrai dire. Depuis qu’elle a débuté, les journalistes ont gratifié le citoyen de trois avis successifs. Souvent média varie bien fol qui s’y fie! Spontanément d’abord en faveur de Didier Lemaire, ils virèrent ensuite leur cuti pour le maire Ali Rabeh. Puis la fin de semaine accueillit un retournement d’opinion médiatique en faveur à nouveau du professeur de philosophie.

Pendant ce temps, comme le professeur de philosophie est menacé de mort, menaces bien réelles que personne ne peut prendre à la légère après la décapitation de Samuel Paty, le maire de Trappes s’est dit lui aussi menacé de mort. Par qui? Personne ne sait même si Yannick Jadot l’a comparé audacieusement à un poilu de la république (ce serait donc les allemands?) alors qu’on le voit plus en barbu de la république avançant masqué!

Coté gouvernement, la lumineuse idée de ne plus contrôler l’identité de personne dans les quartiers de grande délinquance comme Trappes a germé dans l’esprit fertile de la défenseuse des droits, Claire Hédon, nommée par le président de la république. Pour le ministre de la Justice, Dupont Moretti, il n’y a qu’un seul séparatisme celui de Génération Identitaire. Les centaines de victimes du terrorisme islamiste ne semblent donc compter pour rien.

Toute cette séquence témoigne à quel point le monde politique français est largué. Il n’est plus capable de faire de la politique, il n’est plus vraiment capable de choisir, il est englouti dans le “en même temps” présidentiel à l’image du préfet des Yvelines d’abord très favorable au maire de Trappe que la justice a pourtant condamné en première instance avec inéligibilité et qui n’est plus qu’un maire en sursis, puis un peu moins maintenant et dieu sait son attitude dans quelques jours.

Encore une fois heureusement qu’il y a les réseaux sociaux pour faire de la politique! Nos professionnels sont de plus en plus lamentables.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?