L’actualité de cette fin de semaine

Par vendredi 15 mars 2019 Permalink 3

L’actualité est assez riche en cette fin de semaine même si elle n’a rien d’étonnant. Tout était déjà prévu ou prévisible. Évoquons-la!

-Le cas de l’Algérie devient jour après jour similaire à celui de l’Irak, de la Syrie ou de la Libye: le chaos. Il est cependant intéressant de constater que là où les autres ont eu besoin de puissances occidentales pour les déstabiliser, les algériens se débrouillent tout seul comme des grands pour faire de leur pays une zone tendant vers l’anarchie et bientôt la guerre civile…

-Action réaction en Nouvelle Zélande. La guerre de religion au niveau planétaire ne fait que commencer opposant l’islam au reste du monde.

-Le Brexit. Tout se déroule comme nous l’avions prévu, il y a quelques jours! Aucune gloire à en tirer. C’est triste.

En France, moins grave voire franchement ridicule:

-Notre gouvernement et ses lobbies réussissent enfin à faire bouger un peu les lycéens à propos du climat. Voilà des mois que par l’intermédiaire des médias, la jeunesse est incitée à se soulever contre le réchauffement climatique sans résultat probant. Même les ados sont conscients du coté complètement grotesque d’un tel mouvement! C’est dire! Mais les milliardaires en ont marre de respirer le diesel des pauvres et le gouvernement veut justifier une politique écologiste répressive. Alors on agite les écoliers. Ils veulent bien s’agiter le vendredi pour avoir un weekend de 3 jours et vu ce qu’ils apprennent dans de nombreux endroits, ils peuvent bien sécher les cours…

-Amusons-nous avec la candidature Loiseau pour LREM aux européennes qui pourtant a bénéficié de toute l’aide possible de nos journalistes depuis quelques jours! Personne ne la connaissait. Elle apparaît tout à coup partout. Certes, pas autant que son mentor Macron, mais avec lui on est dans le sublime, le suréminent! Enfin, elle n’avait plus qu’à dérouler tranquillement en annonçant à l’AFP un matin qu’elle prenait la tête de liste de son parti. Mais comme souvent le mieux étant l’ennemi du bien, elle s’est ridiculisée, se croyant maligne en annonçant sa candidature face à Marine Le Pen au cours d’une confrontation télévisée. C’était bête, bouffon même, avec des arguments absolument pas crédibles. Tant mieux, j’espère bien que LREM va se prendre une raclée!

-Enfin, le grand débat où alternativement on entend dire que c’est une grande réussite avec à l’appui des chiffres trop beau pour être honnêtes ou qu’au contraire la participation a été médiocre. ça fait quelques mois qu’il enfume les français. Macron veut poursuivre évidemment. Les gilets jaunes se chargeront de remettre les pieds sur terre à tous ces enf… Enfin espérons-le!

Frédéric Le Quer