Labadie Charles Toussaint (1771 – 1798?)

Par samedi 25 septembre 2021 Permalink 1

Le dessin ancien, ci-contre, lors d’une petite vente listée organisée au sous-sol de l’hôtel Drouot par la société Thierry de Maigret a créé hier la surprise. Ce beau portrait d’enfant au crayon “porte une signature Labadie” pour reprendre les termes exacts du catalogue. La maison ne voulait visiblement pas trop s’engager préférant rester dans le flou à propos d’un artiste brillant mais dont l’histoire de l’art ne sait quasiment rien. Il s’agit certainement de Charles Toussaint Labadie né en 1771 à Paris et probablement mort en 1798 dans la même ville, en tout cas on perd sa trace à ce moment, d’origine méridionale néanmoins comme son nom l’indique, connu pour avoir portraituré une partie des députés des Etats Généraux de 1789 et de la constituante. Plusieurs centaines de ses réalisations sont dans les collections nationales représentant à la fois des œuvres d’art et des documents très intéressants.

L’estimation était bien modeste entre 300 et 400 euros. Le cadre à palmettes probablement plutôt Restauration était beau. La taille du dessin 22 x 18 cm adéquate. Plusieurs téléphones se sont battus longtemps et l’acquéreur a déboursé un peu plus de quinze mille euros. Ci-dessous le visage en gros plan.

Je mets ci-dessous une peinture religieuse de Labadie “Joseph reconnu par ses frères”. Ce tableau fut probablement proposé par l’artiste qui était déjà malade à cette époque, au concours du prix de Rome en 1789  (1er grand prix Girodet ; 2e premier grand prix Meynier ; 2nd grand prix Gérard et Thévenin). Vendu par le commissaire priseur Hubert Brissonneau à Drouot, huile sur toile 113 x 144,5 cm, il fit à peu près le même prix que le dessin dont on vient de parler.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?