La santé mentale des français

Par vendredi 20 novembre 2020 Permalink 1

Des études montrent que le chocolat a de nombreux effets positifs sur notre moral. Il aurait des vertus euphorisantes dû à la présence de substances dans le cacao telles que l’anandamide, molécule absorbée par le sang procurant une sensation de plaisir. Par ailleurs, la vitamine D joue un rôle déterminant sur l’amélioration des fonctions cognitives, notamment sur la sérotonine qui est responsable de la régulation de l’humeur. Actuellement, de nombreux médias incitent à manger du chocolat et une campagne publicitaire à la télé promeut la prise de vitamine D comme complément alimentaire.

On a compris, l’heure est grave. Si le covid-19 ne tue guère et même infiniment moins que tout ce qui a été dit, la manière de lutter contre cette épidémie choisie par le gouvernement est en train de rendre fou les français.  “L’impact psychologique de l’épidémie, et plus encore du confinement, est réel (…) La santé mentale des Français s’est significativement dégradée”, dit lui-même Olivier Véran!

C’est à tomber par terre! Ces gens rendent malades par leurs décisions politiques des millions d’individus, l’avouent sans problème, mais au lieu de remettre en cause le confinement, la clé de tout, décident, je n’invente rien, de réunir des  personnalités médicales spécialistes de la santé mentale pour trouver des solutions! Des solutions alors qu’il n’y a qu’à laisser les gens vivre au lieu de les enterrer vivants.

Nos dirigeants ne sont pas seulement incompétents, ils sont aussi criminels. Ils se moquent du sort de la population française mais sont paralysés par la peur d’être attaqués en justice par des familles reprochant aux ministres, voire même au chef de l’état, de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pendant la crise sanitaire. Alors ils iront jusqu’au bout, bloqueront avec l’aide de la police toute tentative de libération d’un peuple qui n’en peut plus, lui interdiront même de travailler, quitte à ruiner des vies. La dépression des citoyens ne compte pas par rapport à l’intérêt personnel de ceux qui dirigent.

Pour ce pouvoir, tout le monde peut crever du moment que lui s’en sort.

Frédéric Le Quer

 

Laisser un commentaire ?