Joseph Csaky (1888-1971)

Par samedi 13 octobre 2018 Permalink 1

Le sculpteur Joseph Csaky, né en Hongrie, s’installe à Paris à 20 ans. Il préfère les chantiers de construction pour apprendre la taille de la pierre plutôt que l’enseignement de l’école des arts décoratifs de Budapest qui ne lui convient pas. Il habite La Ruche (cité d’artistes) dans le XVe arrondissement de Paris en même temps que Chagall.

Son travail est d’abord marqué par le cubisme puis s’adoucit progressivement comme avec cette panthère en une de 1928 en granit blanc rosé, 41 x 65 x 30 cm, vendu par Magnin-Wedry ovv à Drouot le 19 juin 2017 231 620 €, un record mondial pour une statue en pierre de l’artiste. Ce “cubisme assagi” va petit à petit virer vers des formes nouvelles avec des femmes à la fois voluptueuses et pudiques, aux seins nus mais aux gestes souvent réservés.

Même si Csaky bénéficiera de quelques commandes officielles de l’état, son art a tant de mal à être reconnu de son vivant qu’il meurt, enterré dans une fosse commune derrière l’hôpital Bichat. Mais depuis c’est une autre affaire! Par exemple, lors de la même vacation que pour la panthère, la femme debout en bronze (h 52,3 cm), ci-dessous fit 17 277 €.

Mais les bronzes de Joseph Csaky sont une affaire compliquée puisque tous ont été l’objet de tirages post mortem. Leur prix dans ce cas là n’a plus rien à voir. Dans une vente de Marc Arthur ovv de juin 2018, 2 furent vendus sur les 6 proposés. Celui-ci dessous, vierge et enfant, 45 x 13 x 18 cm acquis par un marchand fit 1255 €. Plus bas, ce nu debout (h 79 cm) fit 4 140 €.

Frédéric Le Quer