Jeux Olympiques et porte-drapeaux tricolores

Par vendredi 23 juillet 2021 Permalink 1

Dans quelques heures aura lieu l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo. C’est toujours un moment rempli d’émotion que de voir défiler les délégations de chaque pays avec à leur tête les porte-drapeaux. Qu’il en disent long ces porte-drapeaux sportifs sur le pays qu’ils représentent! Idem pour les jeux paralympiques. Ils sont tous jeunes et beaux et témoignent de la volonté d’une nation d’être et de devenir ce qu’elle veut devenir.

A cet égard le choix français est remarquable. Macron qui sera quasiment le seul chef d’état étranger présent, a surement dû intervenir. Chacun sait comme il aime les français. Enfin pas tous, seulement ceux qui le sont de fraîche date. Il aime l’exotisme Macron et en revanche renie volontiers les gaulois réfractaires. Ceux là il les déteste et ils lui rendent bien jusqu’à lui mettre une baffe au passage! Alors il a ses petites vengeances le Macron. Ah! Comme il a dû se délecter du choix des porte-drapeaux! En étant un peu attentif toute la fourberie de l’élite qui déteste le peuple ressort.

Donc la France est représentée pour les JO “normaux” par Agbegnenon, si vous n’arrivez pas à prononcer le nom, gare à vous, Le Télégramme de Brest nous dit que la jeune femme est bretonne de Rennes, donc Agbegnenon et Ait Said qui est d’origine de la téci. Je vous assure, ce n’est pas une blague, vous verrez tout à l’heure et puis d’ailleurs pourquoi pas, je vous vois rire jaune d’ici c’est parce que vous êtes d’affreux xénophobes. Et  je ne cautionne pas mais pas du tout, c’est toute la richesse de notre pays qui défile, nos chances pour la France et son avenir. A bas les Le Quer, Dupont ou Martin, des résidus décadents d’une France à vite oublier!

Du coup pour bien le souligner, coté jeux paralympiques, les porte-drapeaux sont des gaulois du nom de Martinet et Houdet, vous arriverez sans difficulté à prononcer leur nom, je n’insiste pas.

Evidemment si je n’étais pas un grand progressiste, je pourrais me dire que le symbole est un peu fort de café. Les athlètes en pleine possession de leurs moyens sont issus de l’immigration et les éclopés sont des gaulois… Mais je suis conscient que l’esprit woke et la racialisation qu’il induit, doit parfois frapper. Bravo pour ce message subliminal! Le français de souche est remis à sa place. On n’en attendait pas moins de la présidence Macron.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?