Jean Fautrier (1898-1964)

Par samedi 21 avril 2018 Permalink 1

Jean Fautrier est un artiste méconnu du grand public. Souvent, toujours, provocant, André Malraux a parfois dit de lui qu’il était aussi complaisant. Plusieurs périodes marquent son oeuvre très éclectique. Figuratif à vingt ans, (en une autoportrait de 1918, 70 x 55 cm, vendu chez Périgord auction le 17 mai 2017 sur la base d’une estimation entre 15000 et 20 000 €), les tendances informelles de son travail apparaissent dès 28 ans, mais c’est à plus de quarante ans qu’il se tourne plus radicalement vers l’abstraction avec sa série des têtes d’otage, une technique mixte de plâtre sur papier incisé et peint marouflé sur toile, sa production la plus fameuse, la mieux prisée mais carrément introuvable sur le marché de l’art même à quelques centaines de milliers d’€.

Jean Fautrier est actuellement l’objet d’une grande rétrospective au très agréable musée d’art moderne de la ville de Paris.

Concernant les oeuvres qu’on peut trouver à vendre aux enchères concernant l’artiste, mentionnons, par exemple, ci-dessous, ce nu de dos, huile sur toile de 41 x 33 cm de 1925 (on sent l’influence de l’école de Paris!) qui fit chez Christie 20 000 €.SAM_6845

ou encore cette tête ci-dessous, de 1920 à la craie, au fusain et à la sanguine sur papier qui fut adjugée chez Millon 5 000 €SAM_6846

Enfin pour Jean Fautrier peintre abstrait, ci dessous, chez Artcurial en 2008, la toile de 33 x 41 cm de 1929 se vendit 12 751 €.SAM_6847

Frédéric Le Quer