Jacques Grüber (1870-1936)

Par dimanche 24 décembre 2017 Permalink 2

Jacques Grüber est membre de l’école de Nancy qui manifeste son enthousiasme pour la beauté issue de la nature et dont le patriotisme constitue une force motrice alors que le territoire de la Lorraine est amputée depuis la guerre de 1870. En effet, les réfugiés des départements de Moselle, Meuse, Vosges et Alsace dont Jacques Grüber fait partie, viennent s’installer à Nancy qui devient le grand centre français de l’art nouveau. Tous ces artistes, d’à peine trente ans, vont insuffler du neuf dans les créations du XIXe siècle un peu répétitive, d’abord en travaillant directement en collaboration, (Grüber travaille avec Daum, Majorelle, Vallin, Wiener (couvertures de livre)…) puis en ouvrant leur propre atelier comme Jacques Grüber qui le fait en 1897.

Peintre et designer, Jacques Grüber à partir de 1900 délaisse le mobilier pour se concentrer exclusivement à la mosaïque de verre et à la peinture sur verre. Le vitrail reconquiert ainsi une renommée nouvelle. En une, le décor de nénuphars en verre américain, verre gravé à l’acide et cabochons sur différents niveaux, non signé, 110 x 140 cm est adjugé chez Anticthermal svv à Nancy le 14 décembre 2013, 10 535 €. Le créateur participe au salon des artistes décorateurs puis à celui des artistes français. Les récompenses se succèdent pour lui après la première guerre mondiale.

Actuellement ses meubles sont bataillés ferme dans les ventes aux enchères. Dans la vacation organisée par Binoche et Giquello le 9 juin 2017, la vitrine ci-dessous (200 x 106 x 50 cm) en noyer obtenait 82 550 €.SAM_5714

La table en noyer et palissandre, ci-dessous, le 23 juin 2014, obtenait, quant à elle, chez Millon svv à Paris, 54 096 €.SAM_5717

Revenons pour finir aux créations verrières de Jacques Grüber, avec le vitrail-tableau (65 75 cm), ci-dessous, vendu chez Aticthermal à Nancy, le 12 octobre 2013, 4 462 €.SAM_5715

Frédéric Le Quer