Israël

Par Vendredi 20 avril 2018 Permalink 1

La fête des soixante dix ans d’Israël bat son plein. La seule vraie démocratie du moyen-orient n’a pas perdu un poil de ce qui fait sa grandeur. La souveraineté appartient entièrement au peuple, plus qu’ailleurs, plus qu’en Europe même. La longévité de Netanyahu en est paradoxalement une preuve. Contre vents et marées, il défend une politique sans compromis avec les palestiniens. Toute la bien pensance internationale est contre lui, ses casseroles sur le plan judiciaire ne se comptent plus, mais il garantit sans faillir aux israéliens de les protéger du “fanatisme barbare de l’islam extrémiste”, il leur garantit la paix civile à l’intérieur de leurs frontières, il leur garantit, comme d’autres élus en Hongrie ou en Autriche, de ne pas être envahis par les migrants venus d’autres pays.

L’intégrité territoriale d’Israël reste donc entière. Les juifs avaient incontestablement besoin d’un état souverain pour les accueillir. Ils peuvent être rassurés de vivre dans un pays où le chômage n’existe pas et où le taux de croissance annuelle est régulièrement autour de 4%. Les israéliens ont fait d’un tas de cailloux, une terre prospère. C’est leur honneur indéfectible. C’est un exemple que devrait suivre tous les pays musulmans aux alentours dont les chefs laissent leur peuple dans la misère pour maintenir la même classe sociale au pouvoir génération après génération.

Au début de la nation israélienne, la France l’a soutenue et il s’agit pour les français d’un honorable souvenir. Nos avions Mirage ont, en ce temps là, permis à Israël de se défendre contre les coalitions arabes voulant détruire le pays. Depuis les choses ont bien changé et une partie de plus en plus grande des français, français de fraîche date, est maintenant non seulement antisioniste mais aussi antisémite. Certains tentent de banaliser ce racisme en mettant en avant les brûlots antisémites des années trente. Mais ces années là se contentaient des mots pour dévoiler leur haine alors qu’aujourd’hui des juifs sont tués et torturés en France.

Israël est une nécessité et il faut lui souhaiter de devenir un jour millénaire comme notre pays, la France.

Frédéric Le Quer