Il était une fois la révolution

Par jeudi 28 janvier 2021 Permalink 1

La France bruisse de rumeurs de révolte populaire. Du web au pouvoir central, de la base vers le sommet, il n’est que mises en garde sur l’état de la société, il n’est que prédictions de la révolution à venir.

Sociologiquement les immigrationnistes jouent avec le feu. Le phénoménal afflux d’étrangers rendra bientôt un verdict en leur faveur ou en celle des autochtones s’ils se lèvent enfin. Il y aura une bascule et elle sera précipitée par les deux autres causes éventuelles de révolte populaire, l’économique et la sanitaire. Il faut que tout soit lié à un moment décisif pour créer l’embrasement.

Économiquement la situation est aussi inédite que la transformation sociologique du pays. Jamais dans l’histoire un état a gagné de l’argent en empruntant grâce aux taux négatifs. Si cette situation nous sauve présentement, le problème engendré tombe sous le sens: Soit toutes les règles économiques passées sont devenues obsolètes et les taux souverains resteront comme ils sont entraînant insidieusement un enrichissement exponentiel des plus riches sans pour autant laisser les pauvres sur le carreau, comme maintenant, grâce à un minimum vital les rendant sages. Soit les taux vont remonter un jour ou l’autre laissant la France surendettée en ruine, telle la Grèce; le FMI s’en inquiète déjà et prépare ses sbires à venir tailler dans les croupières de l’état providence français; la casse sociale ne se fera pas sans heurts.

Sanitairement le drame est en train de se jouer. Les dirigeants français sont bons à rien mais tant bien que mal l’Union Européenne leur maintient la tête hors de l’eau. L’avenir est dans les variants du coronavirus. Si plus mortels et plus résistants, ils rendent inefficaces les vaccins, l’explosion sociale ayant pour cause la dictature sanitaire en cours est une question de semaine. En revanche si la science est capable de dominer la nature, la population se calmera même si elle sera l’une des dernières à s’en sortir.

Que peut-on tirer de ces 3 éléments? Si économiquement la France s’effondre, les généreuses aides sociales disparaîtront, l’immigration se tarira d’elle-même laissant même place à la remigration. Si sanitairement, la vie en France et en occident représente un danger de mort, l’immigration se tarira aussi et une remigration du style sauve-qui-peut se mettra en place. Si la France échappe à ces deux maux, ce sont les français de souche qui disparaîtront en l’espace d’à peine une génération. Alors, le salut dans le chaos?

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?

16 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 16 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 41 , à 06:16 pm UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC