Grandes manœuvres dans la macronie

Par mercredi 15 décembre 2021 Permalink 5

Les grandes manœuvres ont commencé dans la macronie, l’idée étant qu’avant les fêtes il ne faut pas laisser seuls parler les aficionados de Zemmour et Ciotti dans les dîners de famille mais aussi donner du grain à moudre aux éventuels soutiens de la majorité. Hier, par exemple, le ministère de l’intérieur s’y collait avec le matin Gérald Darmanin sur Cnews qui attaquait l’émission de Pascal Praud visiblement crispé se pensant en terrain ennemi, les bras fermement croisés contre son torse, et le soir la ministre déléguée Marlène Schiappa sur BFM, dans une tout autre ambiance, très détendue papotant politiquement correctement avec les propagandistes de la chaîne jusqu’à citer elle-même l’un de ses ouvrages vendus à une bonne dizaine d’exemplaires devant ses interlocuteurs admiratifs. Ne riez pas ces gens n’ont peur de rien!

Et aujourd’hui, c’est au tour du grand patron de parler pendant deux heures sur TF1-LCI dans une interview enregistrée. Dans l’émission de David Pujadas, la rumeur s’est déjà répandue comme quoi les journalistes avaient fait preuve de pugnacité vis à vis d’Emmanuel Macron. Après l’ignoble prestation du présentateur du 20 h contre Eric Zemmour, le groupe ne voudrait pas trop passer pour une carpette macroniste et se décerne en avant première des lauriers. Je me suis laissé dire que les journalistes ne seraient pas restés debout pour parler à leur dieu vivant à l’Elysée mais auraient osé s’asseoir! Magnifique! Eblouissant! Woodward et Bernstein, vous savez les enquêteurs du Washington Post lors de l’affaire du Watergate, n’ont qu’à bien se tenir.

Non, bien sûr, je rigole… Pas de ça, Lisette, chez Bouygues! Qu’on se rassure, les intervieweurs d’Emmanuel Macron ont été bien poli et respectueux du chef d’état que le monde entier nous envie. La seule chose intéressante sera de savoir le lendemain si l’audimat était plus ou moins élevé que celui de Zemmour une semaine plus tôt sur France 2! Je salive à l’avance.

En tout cas la machine pour la réélection d’Emmanuel Macron est bien en ordre de marche avec la couverture formidable qui est faite à ses déplacements à l’étrangers, ses interventions en tant que meilleur épidémiologiste de France et ses très longues projections sur l’Europe pendant… 30 ans! Avec encore un tiers du temps de parole donné au gouvernement et deux tiers pour tous les autres candidats à l’Elysée, le matraquage pro Macron va être effrayant les deux prochains mois.

Frédéric Le Quer

PS: l’image en une m’amuse; c’est bête, méchant et avec des fautes d’orthographes! Digne du professeur Choron, pour ceux qui connaissent encore…

 

Laisser un commentaire ?