GJ: acte X à Paris

Par dimanche 20 janvier 2019 Permalink 2

Des chiffres du ministère de l’intérieur toujours aussi grotesques. Un monde fou. De toutes les classes sociales. Des parisiens aux fenêtres de leurs appartements applaudissent au passage des manifestants. Certains pavoisent leur garde-fou. Entre gilets jaunes, tout se passe pacifiquement, amicalement. Convergence des luttes de gens qui ne pensent pas pareil. Réunis dans la négativité. Le pouvoir de dire non est la force du mouvement. Ils le savent à la télé. C’est pourquoi ils cherchent à intellectualiser. Et diviser ainsi. Trop tôt. On débattra quand ceux qui sont là seront partis. Pour le moment juste cette chansonnette hurlée régulièrement dans le défilé: “Emmanuel Macron – Ah! quelle tête de con – On va te chercher chez toi”. ça suffit. ça effraie suffisamment ceux à qui elle est adressée. Démissionne d’abord Manu, on causera après! Il finira par fuir. Sa clique l’a forcé à aller voir jusqu’où on pouvait saigner le peuple. Elle sait maintenant. Mais elle paie pour voir. Et elle va payer encore. Cher. Et Macron partira au printemps.

Les photos de ce samedi concernent surtout les pancartes revendicatives. Elles commencent par un angle qui n’avait pas encore été beaucoup vu: la finance, la monnaie. Les drapeaux témoignent de la diversité des GJ. Quoiqu’ils revendiquent, ils sont toujours super sympas et ont plaisir à être photographiés. Merci à eux.