Gérald Darmanin

Par vendredi 10 juillet 2020 Permalink 1

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, pourrait bien devenir le mouton noir du gouvernement Castex. La relance par la cour d’appel de son affaire de viol le rend suspect au moins aux yeux des féministes. Il est pourtant un peu précipité de le jeter avec l’eau du bain comme elles le font déjà. Maintes affaires de violences sexuelles sont montées de toute pièce par des femmes cherchant à tirer profit des mouvements me too et balance ton porc. Que voulez-vous, la vie est dure! Une syndicaliste explique d’ailleurs aux employées de la gente féminine de son entreprise comment monter un dossier d’agression sexuelle avec les clés sémantiques pour l’argumenter! Bref le monde du travail ne connaîtra bientôt plus la mixité avec des bureaux qui lorsqu’ils sont occupés par seulement un homme et une femme, doivent avoir la porte ouverte… Quelle ambiance! Américanisation de la société? Islamisation de la société? Les deux, mon général.

Gérald Darmanin quant à lui semble avoir trouver un moyen de défense médiatique assez surprenant. Depuis le remaniement ministériel, il ne cesse de rappeler ses origines algériennes du coté d’un grand-père, harki, certes, mais on fait avec ce qu’on a (perso, je trouve ça mieux…). Pourquoi? Se demande alors le citoyen, pour qui le fait d’être français est une condition nécessaire et suffisante. Est-ce que petit fils d’immigré arabe c’est mieux que petit fils de breton ou de basque? Est-ce comme mettre un joli ruban sur un paquet cadeau pour le rendre encore plus attrayant ? Darmanin témoigne ainsi par ses origines modestes de la méritocratie républicaine mais comme il ne l’avait jamais fait auparavant, on peut se demander ce qui le motive. Est-ce un message subliminal pour apitoyer l’opinion publique à son sort et faire passer les accusations qui le poursuivent en calomnie? Cherche-t-il déjà à intenter un procès en racisme à son accusatrice? De nos jours on ne sait pas très bien comment échelonner les crimes. Un violeur est-il pire qu’un raciste ou un raciste pire qu’un violeur?

Quoiqu’il en soit Darmanin semble préparer ses arrières au cas où la procédure judiciaire à son encontre s’accélérerait. Le chemin est miné et tout ce qui peut le rendre sympathique, du moins dans son esprit, est bon à prendre. Et s’il faut être algérien pour rester place Beauvau, il le sera.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?