France 2 Elysée 2022

Par vendredi 10 décembre 2021 Permalink 7

L’émission politique Elysée 2022 sur France 2, donnait l’occasion à Éric Zemmour de débattre avec Bruno Lemaire et Samia Ghali tout en étant interrogé par des journalistes qui avaient laissé au vestiaire leur impartialité comme d’habitude.

Venons-en directement au débat avec Bruno Le Maire où le ministre a explosé en vol! Tout ce qu’il a tenté de développer de positif concernant sa politique économique s’est heurtée au réel asséné sans complaisance par Éric Zemmour ne manquant pas de rappeler notre gigantesque déficit public creusé comme jamais par Emmanuel Macron; un autre exemple avec le tarif régulé d’EDF, que le ministre des finances espérait pouvoir vanter mais que le candidat à l’Elysée ramena à ce qu’il était, c’est à dire une obligation pour l’entreprise de vendre à bas prix son électricité à de nouveaux fournisseurs pour complaire à Bruxelles en organisant une concurrence artificielle qui n’apporte rien à la population française. Lorsqu’arriva la seconde partie du débat concernant l’immigration, le pauvre Le Maire qui avait perdu l’aplomb de son entrée en lice, était complètement surexcité interrompant constamment l’échange préférant empêcher que le débat soit audible plutôt que de risquer d’être ridicule. Je ris encore à son allusion pédante à Goethe que les deux journalistes ne comprirent pas et qui nécessita l’explication d’Eric Zemmour qui en même temps leva les yeux au ciel, non pas devant l’ignorance, il est plus humble que ça, mais devant le coté “Femmes savantes” du ministre. Bruno Le Maire poussa au maximum pour continuer un débat, malgré la désapprobation des journalistes de France 2, qu’il voyait bien avoir largement perdu mais ne fit, comme il fallait s’y attendre, que s’enfoncer davantage.

1 – 0 pour Zemmour

Ce fut ensuite au tour de Samia Ghali qui vint avec de ridicules dessins qu’elle dit être d’enfants des cités de Marseille. Niaiserie et mièvrerie étaient appelées à la rescousse pour témoigner comme tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans ces endroits où la police nationale ne pénètre même plus. Une étoile de David à coté d’une croix chrétienne et d’un croissant, par exemple, devait émouvoir le téléspectateur. Sans pitié Zemmour s’en gaussa ce qui contraria la malheureuse élue des quartiers nord qui rompant toutes les digues de la démocratie menaça la France d’une guerre civile propagée par les musulmans au cas où Zemmour serait élu. Très inquiétant avertissement qui suggère déjà que les français ne sont plus maître chez eux! Malgré cette bravade sur laquelle il faudra revenir, elle ne fit absolument pas le poids.

2 – 0 pour Zemmour

Je dois avouer qu’à la venue ensuite d’un parangon du service public et d’un journaliste plus macroniste que Macron ma patience était à bout. J’éteignis la télé pour ne pas subir encore et toujours l’exaspérante mauvaise foi de tous ces suppôts de l’état profond. Eric Zemmour s’était de toute façon montré le meilleur et il est évident qu’il gagne plus à passer à la télé ou à la radio, à organiser des meetings puisqu’on sait maintenant qu’il est un magnifique tribun qu’à parcourir des endroits dangereux pour sa sécurité entraînant des polémiques artificielles pour le desservir.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?