Fantin-Latour, Henri-Théodore (1836-1904)

Par samedi 20 février 2021 Permalink 1

Bien qu’il soit marqué par les courants artistiques de son temps, le romantisme et le réalisme, bien qu’il admire Courbet, bien qu’il soit l’ami de Monet, de Manet et de Renoir, Fantin-Latour reste un peintre difficilement classable entre rêve et réalité. Son enseignement académique dans l’atelier de Lecocq de Boisbaudran, puis à l’école des beaux arts en 1854, l’amène, dans un grand respect des anciens, à les copier inlassablement. Mais sa propension naturelle à l’intimisme le voit peindre ses fameuses natures mortes aux fleurs différentes des natures mortes de Chardin car empreintes de la luminosité impressionniste. Cela ne l’empêcha pas tout au long de sa carrière de composer aussi des scènes allégoriques rappelant l’art d’Antoine Watteau dans lesquelles son imagination rencontre son âme poétique. Mais c’est seulement à la fin de sa vie que Fantin-Latour saura les imposer dans son oeuvre.

Hier dans une petite vente courante mais néanmoins listée pour internet puisque les mesures barrière rendent l’hôtel Drouot difficile d’accès, le tableau, en une, (32,5 x 47 cm), huile sur toile avec une signature Fantin-Latour dite apocryphe (i. e. pas de la main du peintre) était présenté sur la base d’une estimation entre 300 et 500 €. Les amateurs plus confiants que le commissaire priseur, Me Le Fur, se battirent derrière leur ordinateur et au téléphone pour enlever le joli bouquet à 12 800 € environ.

Il s’agit d’un prix correct mais loin d’être exceptionnel pour l’artiste. Le 19 mai 2019, par exemple, Oise enchères ovv à Chantilly présentait “L’éveil de l’amour”, une huile sur toile dont l’attribution ne portait pas à discussion, 33,5 x 42 cm avec une estimation basse de 25 000 €. Elle fut remportée au prix de 41 250 €.Un autre exemple de mai 2014 à Troyes chez Boisseau-Pomez ovv, ou la belle Hélène, ci-dessous, papier marouflé sur toile, 45 x 57 cm, fut acquise contre 12 000 € tout rond.Finissons par un dessin au prix bien plus abordable. L’étude de nu, ci-dessous, à la mine de plomb et fusain sur papier (22 x  17 cm), non signée mais avec un certificat d’authenticité et une provenance bien établie, présentée par la maison Oger Blanchet à drouot fut adjugée pour 496 €Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?

22 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 22 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 41 , à 06:16 pm UTC
Ce mois: 49 , à 07-05-2021 12:22 am UTC
Cette année: 65 , à 01-28-2021 10:27 am UTC
Tout le temps: 425 , à 03-25-2018 10:25 pm UTC