Ernest Ponthier de Chamaillard (1862-1930)

Par samedi 15 janvier 2022 Permalink 1

En 1888, après une rencontre à Pont Aven, Gauguin prend sous son aille le jeune artiste autodidacte, Ernest Ponthier de Chamaillard. Peintre et sculpteur par goût, il mène une vie de patachon malgré des études juridiques devant lui garantir un avenir paisible. Mais son oeuvre a du mal à se vendre et son mariage avec une jeune fille du peuple n’apaise pas les tensions avec sa famille de noblesse bretonne. Le droit le rattrape donc, il faut bien vivre, et lorsqu’il exerce comme avoué à Chateaulin à l’aube du XXe siècle, Ernest Ponthier de Chamaillard s’entoure d’une cour d’artistes et reçoit régulièrement la « bonne société » de la région dans son manoir. Et quelle bonne société, gast (1)! Il s’agit de Seguin, Sérusier, Moret, Guillaumin, Maufra, Jourdan ou Slewinski! Toute la fine équipe des nabis et autres postimpressionnistes!

Cette prodigalité finira par ruiner le gentilhomme campagnard. Il quitte alors sa Bretagne natale pour Paris et exerce un emploi de bureau tout en continuant à peindre et sculpter. Apollinaire va s’intéresser à lui, mais décidément le pauvre Chamaillard n’a pas de chance car c’est au moment du commencement de la première guerre mondiale ce qui stoppe tout. Parmi quelques souvenirs ayant appartenu au poète, dispersés le 24 juin 2017 par Corbeil-Essonnes Lancry-Camper ovv, figuraient justement le tableau en une d’Ernest Ponthier de Chamaillard. Intitulé “Paysage au moulin”, cette huile sur toile fit 15 964 €.

Pour conclure avec la vie de l’artiste, ajoutons que ses deux fils sont morts au front pendant la grande guerre. Par ailleurs Chamaillard expose par deux fois à la galerie Georges Petit en 1925 et 1930. Il participe aussi régulièrement au Salon d’Automne.

Peu d’œuvres d’Ernest Ponthier de Chamaillard sont parvenus jusqu’à nous. Proposons l’exemple de cette vente chez Christie’s en 2008 d’un bas relief en bois peint, 29 x 53,1 cm, exécuté vers 1900, représentant Léda se baignant surprise par le cygne, qui fut adjugé 21 250 €.

Autre exemple chez Artcurial en 2015 avec les lavandières, ci-dessous. L’huile sur toile, 43 x 61 cm, trouva preneur à 4930 €.

Frédéric Le Quer

(1) Gast est une interjection bretonne moins grossière que “putain”.

 

Laisser un commentaire ?