Eric Zemmour, Gilles Bouleau, les médias

Par jeudi 2 décembre 2021 Permalink 3

Eric Zemmour connait leur code. Il en était. Il sait tout par cœur. C’est une différence majeure avec les Le Pen. Quand Jean-Marie ou Marine Le Pen étaient attaqués par les médias de manière injuste, et c’est arrivé souvent, il faut bien l’admettre, ils ne disaient rien, ne savaient comment répondre, n’osaient pas aggraver leur cas. Comme ils voulaient être réinvités, ils rentraient à la niche maronnant leur rancœur justifiée à l’égard de ce milieu.

Avec Zemmour, c’est tout l’inverse. Il sait. Il sait que plus il tapera dessus plus les français le suivront. Il sait que plus les français le suivront, plus les médias en redemanderont. Les journalistes viendront offrir leur tête en sacrifice pour quelques points d’audimat, quelques pages de publicité supplémentaires. Leur métier a de moins en moins à voir avec l’information et de plus en plus à voir avec la prostitution. Même si il a été traité de connard, Gilles Bouleau conviera à nouveau Zemmour à son 20 heures devant son auditoire parce que Zemmour lui amènera 2, 3, 4 millions de téléspectateurs supplémentaires dans sa guerre contre France 2.

Zemmour est devenu pour le moment incontournable. Pendant 2 semaines, ils ont tout essayé, ils ont fait baisser ses sondages d’opinion, ils ont rameuté les antifas comme à Marseille (tout à fait avéré) pour pourrir ses déplacements, ils ont même essayé de l’ignorer un peu. C’est la grande tactique de France Culture, par exemple, qui se refuse aussi à parler des faits divers; ça donne le matin quelque chose d’un peu irréel où comme tout à l’heure le présentateur en plus de pleurer sur les migrants, ça c’est quotidien, s’intéressait aux espions américains soi-disant empoisonnés par les russes à coup d’ultrasons… Ne riez pas, je vous jure je n’invente rien! Surréaliste service public!

Il va cependant falloir des dizaines de milliers de places pour satisfaire la demande pour le premier meeting de campagne d’Eric Zemmour. Et il ne lâchera rien. Les gens seront venus pour ça, pour entendre parler du monde réel, pas comme sur France Culture! Je n’irai pas et je le regrette, mais je continue envers et contre tous apparemment à refuser le passe sanitaire.

Frédéric Le Quer

PS: je conseille à tous de regarder le reportage de CNews sur Zemmour, sachant que chacun pourra se passer du débat avant et après…

Laisser un commentaire ?