Eric Dupond Moretti

Par mardi 7 juillet 2020 Permalink 1

Eric Dupond Moretti aime tant la tauromachie qu’un bâtonnier l’a surnommé un jour acquitador. Chacun appréciera au passage le gout répugnant des dirigeants actuels, Macron en tête bien sûr, pour le mal être animal et le clientélisme abject du président de la république qui facilite ces criminelles activités. Mais revenons à nos moutons! De ce sobriquet, il y avait qu’un pas pour que l’avocat fut appelé “acquittator”, ce qu’il advint inévitablement compte tenu de ses incontestables succès dans les cours de justice. Son truc est de ridiculiser les victimes et de s’insurger contre les procès faits à ses clients sur les réseaux sociaux , dans les médias ou la place public sans que ça ne l’empêche évidemment d’utiliser la même technique! Son moment le plus décrié est surement sa défense d’Abdelkader Merah où il trouve le moyen de larmoyer sur la mère de celui-ci qui avait perdu un enfant, le fameux Mohamed Merah, tué pourtant bien trop tard par la police! La communauté juive et les français qui ont encore deux onces d’honnêteté intellectuelle ont apprécié!

Les excès de Dupond Moretti qui l’ont rendu très médiatique, le conduisent à devenir maintenant Garde des sceaux, ministre de la Justice,  malgré ce qu’il pensait de cette suggestion il y a seulement trois ans. Homme varie, bien fol qui s’y fit! Mais que vient-il faire? On peut présumer que le coup de grâce à la réforme des retraites des avocats est donné. Au placard! Pour ce qui est des magistrats, ils ne décolèrent pas devant la victoire de leur plus fervent contradicteur. Se mettant dans la peau d’un ministre de la Justice qu’il n’était pas encore, Dupond Moretti déclarait, il y a peu: “Je fais un système de responsabilité des juges, parce que les juges ne sont pas responsables de ce qu’ils font aujourd’hui, ce sont les seuls dans notre société à ne pas être responsables”.  ça ne réjouit guère la profession!!! Le parquet national financier dans le collimateur du nouveau ministre sera-t-il maintenu? ça arrangerait beaucoup le monde politique qu’il soit supprimé purement et simplement… Ce ne serait d’ailleurs qu’une étape vers la suppression de l’Ecole Nationale de la Magistrature après laquelle il en a aussi.

Ce ne sont donc pas les dossiers qui lui manquent s’il veut faire ce qu’il pense… Mais ce ne sera peut-être qu’une étape vers ce qui concernera encore plus directement la démocratie. Le ténor du barreau s’est souvent exprimé pour l’interdiction du Front National considérant que “c’est un parti qui n’est pas républicain”. Est-ce alors sa mission secrète d’ici les prochaines présidentielles?  Ce ne serait peut-être pas très malin de victimiser Marine Le Pen d’autant qu’elle n’a strictement aucune chance de gagner pour le moment.

Mais pas affolement! Comme Eric Dupont Moretti est un excessif, je le vois bien d’ici quelques mois claquer la porte du gouvernement après s’être engueulé avec tout le monde. En tout cas sa flamboyante personnalité va nous changer de… zut, je ne trouve déjà plus son nom, ah oui, Nicole Belloubet.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?