Entre PMA et irresponsabilité pénale

Par vendredi 14 juin 2019 Permalink 1

Pendant que LR rapatrie chez LREM, le gouvernement donne des gages à la gauche en s’axant sur le sociétal pour ne pas à avoir à se remettre en cause sur l’économique et social. Il s’agit de ratisser large et c’est le grand écart entre la procréation médicalement assistée pour toutes d’un coté et l’irresponsabilité pénale des mineurs de l’autre.

La possibilité de la PMA pour toutes sera bientôt actée. L’homme moderne s’acharne à combattre les discriminations naturelles et y parvient. Même si, de cette pratique biologique à l’eugénisme, il n’y a évidemment qu’un pas, rendre cette évolution de faire des enfants accessible en France au lieu de ne la laisser que pour les plus riches qui partent en Angleterre, en Israël ou au Etats Unis est inéluctable et démocratique. Et puis, je vais vous dire le fond de ma pensée: les hétérosexuelles occidentales ne faisant plus de gosses, favoriser les homosexuelles qui en ont envie est une bonne chose.

Concernant l’irresponsabilité pénale des mineurs, le gouvernement ouvre encore en grand la porte du laxisme vis à vis de nos fameuses chances pour la France. Les immigrés sont déjà à peu près libres de faire ce qu’ils veulent sur une partie du territoire national, les voilà maintenant garantis de pouvoir se mal conduire impunément partout à condition de n’avoir pas plus de 13 ans. La loi s’aligne sur la pratique des juges mais donne encore un signal catastrophique concernant la permissivité de nos institutions. Vraiment pas bien utile! Les racailles savaient bien que les plus jeunes pouvaient déjà s’adonner chez nous à toutes sortes de crimes et délits sans jamais aller en prison (les marocains, par exemple, savent eux que dans leur pays d’origine ça ne se passerait pas comme ça!!!). Ils sont complètement rassurés. Nos gauchistes hors sol aussi.

Le gouvernement Macron continue dans le genre pointilliste. Comme Seurat ou Signac avaient une vision de l’oeuvre finale à laquelle ils voulaient aboutir après chaque petit coup de pinceau, le macronisme sait où il veut aller. Son objectif qu’il trouve progressiste, tu parles!, de mondialisation où le vrai pouvoir est aux multinationales, demande des tours et des contours pour embrumer les citoyens. Alors il distille par ci, par là des facilités pour des minorités de manière à avoir la paix pour son dessein d’effacer la France de la carte, d’éliminer les français du tableau.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?