Ensauvagement

Par samedi 25 juillet 2020 Permalink 1

Macron a électoralement peur de l’insécurité. Il minimise à haute voix en parlant d’incivilités mais il s’en inquiète dans l’entre soi et fait charger son premier ministre. Entre parenthèse, Dupont Moretti est déjà une erreur de casting contredisant par sa seule présence toutes les promesses sécuritaires.

Il s’agit de faire entendre aux français, pour la première fois en trois ans, que le président se soucie du bien être de ses concitoyens. L’ensauvagement, néologisme de l’essayiste Laurent Obertone est employé par le ministre de l’intérieur pour marquer les esprits. Mais sans en tirer les conséquences, juste comme un état des lieux. Pourtant nos gouvernements laissent entrer des sauvages depuis trop longtemps. Ils laissent entrer la lie de l’humanité dont les pays d’origine ne veulent même plus et que nous sommes incapables de bouter hors de France. Les français doivent supporter cette fange qui les jette dans cette insécurité, qui tous les jours les agresse, dont Macron prend faussement la mesure. Chaque nouveau migrant dans le contexte économique et social dans lequel on est, aggrave l’ensauvagement de la société. Mais Macron laisse des gens incultes, refusant de s’occidentaliser, enfermer dans l’islam, s’installer chez nous. Son premier ministre colmate les brèches les plus visibles comme celle de Nice mais sur le fond il n’y a rien. Aucune nouvelle construction de prison. Aucune disposition pour extrader les délinquants. Aucune annonce mettant fin à cette immigration démesurée. Peut-être y aura-t-il plus de policiers demain, mais ils continueront à arrêter les mêmes si ils y arrivent vu que dorénavant les contrôles au faciès sont mal vus! Et pourtant… Si la police se met à contrôler autant de dames de plus de 30 ans que d’arabes de moins de 40 ans elle va perdre pas mal de temps!!! Ce refus du contrôle au faciès est aussi scandaleux que l’arrêt de la double peine.

Macron fait semblant. Il ne change pas de politique  mais rattrape simplement le sujet de l’insécurité pour avoir l’air de s’en préoccuper alors que les faits divers sont monstrueux. En ne cherchant pas à le régler sincèrement, il l’aggrave un peu plus chaque jour.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?