Emmerdez les français!

Par Mercredi 10 janvier 2018 Permalink 6

” Mais arrêtez donc d’emmerder les français! Il y a trop de lois, trop de textes, trop de règlements dans ce pays. On en crève! ” L’exclamation de Georges Pompidou datant de 1966 est passée aux oubliettes. Le gouvernement actuel n’a de cesse de vouloir légiférer, légiférer sur tout, légiférer pour précariser, légiférer pour punir, mettre à l’amende, inhiber les comportements.

Alors que la réalité de la reprise économique est bien loin d’être démontrée, que le ressenti dans la population est nul, l’état tente de faire entrer du pognon dans les caisses par des moyens suppléants la diminution des rentrées fiscales. Les petites gens vont devoir payer les cadeaux faits aux riches pour que la France soit sous les 3% de déficit et qu’Emmanuel Macron puisse se pavaner dans les instances européennes à nos frais. La question n’est évidemment pas de punir les comportements véritablement délictueux, ni même criminels, ceux là restent à l’abri des rigueurs de la loi qui leur trouve toutes les excuses du monde, mais de faire payer ceux qui roulent un poil trop vite, qui se garent mal quelques minutes, qui fument, qui boivent ou n’importe quoi d’autre du moment qu’ils sont de la classe moyenne, qu’ils habitent quelque part, qu’ils ont un compte en banque, que le peu qu’ils ont peut être réquisitionné, saisi, volé… Pour eux dura lex sed lex, pour eux seulement, parce que prendre un avocat leur coûtera encore plus cher pour un résultat aléatoire. Aléatoire parce qu’il y a dorénavant du sadisme de la part des autorités à cogner sur le moyen, celui qui est loin d’être riche mais qui a suffisamment pour casquer, casquer pour ceux qui n’ont rien, comme casquer, comble de l’ironie, pour ceux qui ont tout.

Alors tous à nos portefeuilles! La politique Macron, c’est donner aux pauvres de la terre entière, c’est enrichir les milliardaires de la terre entière, mais c’est appuyer bien fort sur la tête des français pour qu’à la fin du mois, ils ne leur restent rien, nada. Et si jamais ils passent entre les mailles des petites infractions, ces français verront leur assurance vie ne plus rien rapporter, leur immobilier être toujours plus taxé, leur retraite subir une érosion qui les empêchera d’aider leurs enfants et petits enfants et leur job être précarisé pour qu’ils se sentent continuellement dans l’insécurité. Les français sont devenus des têtes de turc!

Frédéric Le Quer