Dupont-Moretti dans la tourmente

Par vendredi 2 juillet 2021 Permalink 1

La cour de justice de la république enquête sur des soupçons de prise illégale d’intérêts concernant le garde des sceaux. Pour ce faire, pendant 14 heures (!), le ministère de la justice a été perquisitionné pour trouver les preuves qu’Eric Dupont-Moretti se serait servi de sa fonction pour régler des comptes personnels datant du temps où il était avocat.

Il s’agit d’une procédure qui intervient suite aux plaintes de l’association Anticor et de trois syndicats de magistrats (Union syndicale des magistrats, Syndicat de la magistrature et Unité magistrats SNM FO) contre le ministre de la Justice.

Les plaignants lui reprochent d’avoir lancé en septembre des poursuites administratives contre trois magistrats du parquet national financier (PNF) chargés d’une enquête visant à identifier la taupe qui aurait informé Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu’ils étaient sur écoute. Dupont Moretti est partie prenante dans cette affaire d’où le conflit d’intérêt puisque le ministre s’en prend aux magistrats qui tentent de desservir les intérêts de l’avocat!!!

De son coté, Dupont-Moretti accuse le Parquet National Financier d’avoir épluché ses relevés de communications téléphoniques (les fadettes) passées en tant qu’avocat (problème du secret des conversations entre un avocat et son client).

Bref comme dans toutes les affaires Sarkozy, c’est un sac de nœuds!

Les plaignants reprochent aussi à Dupont Moretti de profiter de sa fonction pour régler des comptes avec le juge d’instruction, Edouard Levrault qui avait dénoncé, après la fin de ses fonctions à Monaco, avoir subi des pressions dans une affaire de flics ripous où Dupont Moretti représentait l’un d’eux.

Pendant que Dupont Moretti vitupère, la justice avance. Sa position en tant que garde des sceaux est théoriquement intenable. Mais dans ce quinquennat des copains et des coquins, impossible de savoir s’il démissionnera. De toute façon ce ne sont pas ses qualités de ministre qui le maintiennent place Vendôme!

Frédéric Le Quer

 

 

 

 

Laisser un commentaire ?