Droit de manifester

Par vendredi 7 décembre 2018 Permalink 2

On n’a pas vu depuis bien longtemps autant d’entraves mises au droit de manifester. Macron qui ne dort plus, appelle de l’Elysée, au milieu de la nuit, les français à rester chez eux samedi prochain, au risque de se faire tuer. Hallucinant! Le premier ministre visiblement épuisé et l’air hagard enfourche Pégase, le soir même sur TF1, à propos du risque mortel à sortir dans Paris avec un gilet jaune, ce jour là. Enfin l’inénarrable Castaner qui n’a pas peur du ridicule, porte maintenant plainte contre un opposant politique, Dupont Aignan, qui a l’audace depuis le début de soutenir la révolte.

L’exécutif part en lambeaux. Les dirigeants hystérisent une situation, somme toute déjà souvent vu en France, de contestation politique. Ayant complètement perdu la main, ils réagissent de plus en plus cocassement à tout ce qui arrive dans la société. Par exemple, de la part d’un pouvoir un peu sérieux, on aurait pu rire de l’arrestation par les forces de l’ordre (ce n’était pas des CRS) des lycéens de Mantes-La-Jolie, mais là, dans le contexte, la réaction de l’état devient invraisemblable. Macron pète les plombs et ses services avec lui.

C’est donc avec grand plaisir que j’irai demain avec un gilet jaune du coté des Champs Elysées. Les trois fois précédentes, je n’ai jamais ressenti le moindre risque pour mon intégrité physique. Je ne puis préjuger de ce que sera la journée de demain, mais si on veut faire tomber un pouvoir, il est normal de mettre en conformité ses actes avec sa pensée. Rien de ce que peut faire le président Macron dorénavant ne trouvera grâce aux yeux du peuple français. Sa démission doit s’imposer à lui comme une évidence. Mais il faut quand même l’aider un peu.

Enfin un petit florilège des phrases du président qui n’aimait pas les français, pour aider ceux qui hésitent à venir manifester samedi: “les fainéants”, “illettrées”, “réfractaires”, “gens qui ne sont rien”, “le pognon de dingue des minimas sociaux”, Des autocars “pour que les pauvres voyagent plus facilement”, “Vous n’allez pas me faire peur avec votre T.shirt, le meilleur moyen de se payer un costard c’est de travailler”, “au lieu de foutre le bordel ils feraient mieux de regarder s’ils peuvent avoir des postes” “je ne cèderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques ni aux extrêmes”

Si, s,i tu céderas tout Manu!

Frédéric Le Quer