Dispersion de l’atelier Zingg à Drouot

Par mercredi 23 septembre 2020 Permalink 1

La dispersion de l’atelier du peintre Jules Emile Zingg par ses héritiers était organisée hier à Douot par la maison de vente Magnin Wedry. J’avais trouvé curieux qu’il ne soit pas choisi plutôt un bon commissaire priseur dans le Jura ou le Doubs, région d’origine de l’artiste, où ses meilleurs scores aux enchères ont été réalisés (voir article https://politiqart.com/zingg-jules-emile-1882-1942/ ). Pour étayer mon sentiment, j’avais personnellement assisté dernièrement à l’hôtel Drouot à la vente d’au moins deux tableaux de Zingg par d’autres maisons de vente, certes, mais qui tous deux avaient été ravalés assez piteusement aux alentours de 1000, 1500 € alors que le graphisme de ce peintre est, je trouve, assez séduisant.

Et bien j’avais tort. Le fait que 200 lots soient à vendre, a dû peser dans la balance. Il en fallait des amoureux de Jules Emile Zingg! Cette vente parisienne fut un grand succès, particulièrement concernant les dessins. Aucun dessin en noir n’était accessible à moins de 100 € même quand il s’agissait de lots en comprenant plusieurs dont les prix furent en proportion. Pour ceux en couleur il fallait prévoir entre 500 et mille euros, voir plus si affinité. La salle se battait pour de désuets paysages de bergères et de moutons qu’en tout autre occasion, il n’est jamais facile à vendre. L’oeuvre de Zingg créait l’enthousiasme. Les marchands n’en revenaient pas; l’un d’entre eux, sans doute un complotiste, me disait même, dépité de ne rien acheter, que ce n’était pas clair!

Quand furent présentées les huiles sur toiles ou sur panneaux, les prix redevinrent plus conformes aux estimations, enfin les estimations hautes furent néanmoins dépassées la quasi totalité du temps. Je mets en exergue des voiliers par gros temps, peints un peu à la manière des nabis, de Denis ou Sérusier dont il fait la connaissance à Perros-Guirec, style bien prisé chez Zingg, qui, estimés entre 1000 et 1500 €, huile sur panneau, signée en bas à droite, 33 x 41 cm, firent 4 826 €. D’autres tableaux obtinrent de meilleurs prix encore.

Frédéric Le Quer

PS: les personnes intéressées retrouveront tout le catalogue sur le site de la maison de vente

Laisser un commentaire ?