Diplomatie française en question

Par mercredi 18 novembre 2020 Permalink 1

La diplomatie française n’était pas un sujet très grand public. Mais une opposition fondamentale concernant la politique étrangère d’Emmanuel Macron, domaine réservé de l’Elysée, s’organise et se fait savoir par de rares mais très lus et écoutés organes d’information.

Eric Zemmour a lancé la séquence sur CNews mettant plutôt gentiment en parallèle la compréhension par le chef de l’état des enjeux internationaux et sa pusillanimité au moment d’en tirer les conséquences géo politiques. A ce moment, Macron comme tétanisé n’ose plus et effrayé par les conséquences de ses idées préfère rester tapi, sans agir. Son “en même temps” n’est qu’une inaction rendant la France inaudible et inopérante.

Mediapart enfourche Pégase en titrant sa série d’articles sur le sujet “Le fiasco de la diplomatie française”. Les interviews de diplomates français et étrangers font ressortir plusieurs adjectifs qualificatifs guère élogieux: décevant, calamiteux, arrogant, naïf, suffisant, disruptif (perturbant), émotionnel… Excusez du peu! Rarement, voire jamais, un média s’est autorisé à mettre sur la place publique l’insuffisance de notre diplomatie avec une telle force.

Mais même la presse people comme Gala se fait écho du travail très critiqué des collaborateurs de Macron, appelés les “Thénardier de l’Elysée”, Emmanuel Bonne, le chef de la cellule diplomatique, et son adjointe, Alice Rufo. Une série de burn out dans le personnel leur serait imputable. Si ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément, avec eux c’est, semble-t-il, la grande pagaille.

Enfin, l’organe russe de langue française Sputniknews y va aussi de son article relayant scrupuleusement l’avis des personnalités autorisées (comme on disait sous Coluche), concernant les faiblesses répertoriées un peu partout à travers le monde (Libye, Liban, Turquie, au sein de l’UE, dans les relation bilatérales France Russie, dans celles France Allemagne, etc…) de la politique étrangère de Macron. Hollande va finir par passer pour un cador!

Tout cela est dur mais juste. La prétention d’Emmanuel Macron en arrivant au pouvoir, ses ridicules serrements de mains avec Donald Trump, son obsession sotte du multilatéralisme laissaient présager le pire. Les français pour leur malheur n’ont pas été déçus. La France est reléguée dans les profondeurs des pays qui comptent sur la scène internationale alors qu’elle possède l’arme nucléaire. Tous les patriotes doivent maintenant avoir hâte de remplacer au plus vite l’incompétent de la rue du Faubourg Saint Honoré qui retrouvera surement du travail en traversant la rue!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?