Désastreux paysage politique

Par mardi 28 juillet 2020 Permalink 1

Le paysage politique en France s’assombrit comme jamais.

La situation de Gérald Darmanin , place Beauvau, se complique. Les féministes ne lâchent pas l’affaire de cette jeune femme qui aurait été contrainte d’offrir des services sexuels à l’élu local pour obtenir un appartement qu’elle n’a en plus pas eu! D’autres histoires du même calibre concernant le ministre se chuchotent. Après avoir tenté via quelques journalistes aux ordres de faire passer la plaignante pour une salope, après que Darmanin ait tenté de se présenter comme un représentant de la diversité afin d’ostraciser ses contradicteurs dans le camp des racistes, non seulement l’affaire n’est pas étouffée mais en plus  les représentantes françaises de “me too” et de “balance ton porc” se font  entendre sur les ondes de grandes radios comme France Culture en tenant le rôle d’outragée. Celle qui s’exprimait ce matin considérait que Macron n’avait rien compris au mouvement féministe  et qu’il s’en foutait.

Décidément ce remaniement ministériel de grande ampleur est une catastrophe. Bien  qu’encouragé par toutes les télévisions (les médias ressemblent à des supporters acharnés de club de foot), le premier ministre patauge dans des faits divers de plus en plus sordides contre lesquels il ne fait rien puisqu’il ne dénonce pas clairement les responsables pour que leur communauté soit enfin mise devant ses responsabilités. Les Traoré continuent de se pavaner de manière indécente en jouant comme tout bon musulman les victimes. De pauvres françaises et français sont assassinés par des musulmans. Le patrimoine culturel est saccagé par des musulmans. Mais la première chose que fait le ministre de la justice est d’aller se faire applaudir par des prisonniers en grande majorité musulmans à Fresnes.

Le pays fout le camp avec des dirigeants inaptes et une ploutocratie qui s’en met plus que jamais plein les fouilles comme Roselyne Bachelot qui  comme ministre de la culture ne fait plus que 150 mille euros par an mais qui regrette un peu son salaire à 300 mille euros par an pour bavasser sur LCI.

Tous ces gens inconvenants sont si éloignés  des préoccupations du peuple qu’ils en perdent la notion de ce qui peut se faire ou se dire mais en revanche savent  parier sur l’esprit de renoncement des français, pari gagnant pour le moment grâce au fameux coronavirus qui sème utilement la terreur économique et sanitaire.

Frédéric Le Quer

 

 

 

Laisser un commentaire ?