Des radars aux amendes aux GJ

Par vendredi 29 mars 2019 Permalink 1

La destruction des radars en France a fait gagner 660 millions d’euros aux automobilistes. On parle toujours des dégâts économiques qu’entraînent le mouvement des Gilets Jaunes avec des petits commerçants soi-disant au bord de la faillite en n’apportant pas la moindre preuve d’ailleurs, (on attend de voir, et heureusement, un cas pratique devant le tribunal de commerce!) sans dire un mot des bienfaits pour ceux qui sont sur la route toute la sainte journée!

Mais faire peur est la grande recette des conservateurs pour justifier le statu quo! Alors BFM s’alarme du coût des assurances pour les commerçants qui a “flambé”, flambé rien de moins, depuis les dégradations sur le passage des manifestations. ça, ce serait de “l’info en temps réel” si au moins un chiffre corroborait cette hausse mais il faut croire la chaîne sur parole… Quand au coût du mouvement des Gilets Jaunes pour les assureurs, eux-mêmes, et bien, il était déjà pour l’hebdomadaire “Capital” de 100 à 200 millions le 17 décembre 2018. Il est pour “Le Point” le 27 mars 2019 de 175 millions. Depuis quatre mois, d’après notre presse de caniveau, le chiffre des dégradations n’a donc pas évolué. Probablement en fait qu’elle n’en sait rien mais vient juste à la rescousse du gouvernement en débitant des sommes dont personne ne se rend vraiment compte de ce qu’elles représentent! (Faut-il comparer avec les 2600 milliards de dettes que la bce a acheté depuis 2015?) Le gouvernement avec Bruno Le Maire estimait que les Gilets Jaunes coûtaient 0,2 point de croissance à l’économie française (environ 4 milliards d’euros) le 28 février dernier. Et France Inter de faire ville par ville un inventaire chiffré des conséquences économiques, le 1er mars, pour montrer que le ministre, son père avait raison! Aussi, Le Parisien se réjouissait il y a 4 jours de la décision de mettre une amende de 135 € aux manifestants. Mais comme ce n’est jamais assez, “Le Point” acclame, il y a 12 heures, un député qui veut priver les casseurs de RSA. On sera bien avancé surtout qu’il suffit d’avoir discuté une fois avec des blacks blocs pour voir qu’il s’agit de jeunes gens révoltés de plutôt bonne famille et pas de racailles de banlieue! Les révolutions réussies ont toujours été celles de la classe moyenne…

Maintenant la veille de l’acte XX une liste des villes où les Gilets Jaunes sont interdits, a été éditée et diffusée complaisamment par nos médias. Les journalistes ne s’inquiètent pas de l’entrave au droit de manifestation alors que plus de la moitié de la population française continue à soutenir la révolte. Non, ils approuvent l’Adolphe Thiers qui est au pouvoir. Manifester est une menace pour notre ploutocratie et plus personne n’y voit un droit fondamental, indispensable à la liberté d’expression.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?