Déchéance

Par vendredi 17 septembre 2021 Permalink 1

De Dakar à Sydney en passant par Moscou, la France est objet de mépris. Les migrants illégaux sénégalais viennent sur son sol dealer du crack et se droguer dans la plus totale impunité. La rupture de contrat par l’Australie concernant des sous marins témoigne à quel point un engagement vis à vis de la France compte peu. Allez, pour faire bonne mesure ajoutons que nos viticulteurs champenois en sont arrivés à appeler en Russie “vin mousseux” leur breuvage à nul autre pareil sur ordre de Poutine sans que le gouvernement ne soit capable de défendre leur juste droit à l’appeler Champagne.

Evidemment entre ces trois faits d’actualité récente il n’y a aucun rapport sinon l’incapacité du pouvoir à se faire respecter. Emmanuel Macron fait honte à la France. Il la ridiculise. Nos soi-disant alliés européens la regardent s’enfoncer jour après jour avec un petit sourire narquois aux lèvres sans jamais la défendre. Le peuple baisse la tête couvert d’opprobre. Jamais il n’aurait pensé être un jour un tel objet de risée. Son histoire parlait pour lui, même lors de ses défaillances. Il est en train de ne plus rien rester. Le déshonneur est la panoplie du macronisme qui sans vergogne d’ailleurs continue d’endetter la France dans l’espoir de garder le pouvoir quitte à l’enfoncer davantage en distribuant aux électeurs par démagogie de l’argent qu’il n’a pas.

Cette descente aux enfers met le citoyen amoureux de son pays dans un état d’écœurement inimaginable. La haine envers le pouvoir en place est à son paroxysme. Diriger par des bons à rien nous sombrons. Et nous pleurons, impuissants face à la propagande qui accélère notre déchéance, impuissants face à une police qui soutient aveuglément un pouvoir qui ne le mérite pas, impuissants face à l’envahissement organisé sciemment par l’état pour faire disparaître la population française. Merde! ce n’est pas possible. Envie de tout casser.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?