Débat de la droite LR

Par lundi 15 novembre 2021 Permalink 1

Si la question identitaire est une question existentielle, le grand remplacement est la clé de toute la problématique française. Un débat à propos de l’immigration, sur BFM, mettait en présence les candidats LR pour la primaire, à savoir Eric Ciotti, Valérie Pécresse, Michel Barnier, Philippe Juvin et Xavier Bertrand. A tous les en croire, ils veulent durcir l’entrée en France pour les immigrés. Ils sont aussi tous d’accord à propos de l’immigration irrégulière. Vœu pieu?

Juvin est le moins virulent. Le sujet semble pour lui un passage obligé sur lequel il n’a pas trop envie de s’appesantir. Bref on ne retient rien de ses propositions, juste là parce qu’elles doivent y être.

Xavier Bertrand court toujours pour être le premier ministre de Macron. Il fustige toujours l’extrême droite (pas sûr que ce soit très productif vis à vis des militants), est heureux de ce qu’il a réussi à Calais (lol!), regrette que les migrants veuillent absolument aller en Angleterre au lieu de rester chez nous (re-lol!) et même s’il a de grande idées pour limiter l’immigration, il est à craindre qu’elles ne soient guère suivies d’effet.

Barnier a une conception de son moratoire sur l’immigration avec lequel il a fait le buzz, assez souple pour ne pas dire décontractée! Si chacun pouvait penser qu’il souhaitait laisser passer un délai sans immigration avant de la reprendre plus tard autrement, il apparaît maintenant que l’immigration va continuer simplement moins vite qu’avant avec des restrictions qu’il veut drastiques sur le regroupement familial entre autres.

Valérie Pécresse dont il semblait que ce n’était pas le sujet de prédilection a décidé de jouer les dames de fer sans néanmoins tendre vers l’immigration 0 qu’elle estime impossible. Des quatre, elle a le programme le plus exigeant. Qu’en restera-t-il au pied du mur? Mystère.

Ces candidats ont fustigé avec un bel ensemble Eric Zemmour qui d’après eux n’a pas respecté les victimes en s’exprimant devant le Bataclan (voir la chronique d’hier: https://politiqart.com/et-est-arrive-zemmour-au-bataclan/ ) . Pécresse insiste sur l’argument selon lequel Zemmour n’aime pas les femmes. On frise la mauvaise foi…

Je n’ai pas encore parlé d’Eric Ciotti. J’y viens. Encore une fois, il fut le meilleur. En fait, il représentait en quelque sorte le RPR contre 4 UDF. L’idée du grand remplacement n’est pas pour lui un tabou. Ses mesures contre l’immigration sont restrictives aussi bien pour l’immigration de travail que le regroupement familial ou concernant le flux annuel d’étudiants étrangers. Il veut aussi revenir sur le droit du sol. Rien d’important le sépare d’Eric Zemmour ou de Marine Le Pen.

Deux journalistes animaient le débat. Apolline de Malherbe fut bien. Maxime Switek, l’autre journaliste, donnait l’impression d’avoir quelque chose à prouver et ses interventions politiquement correctes furent agaçantes.

Maintenant toute la question est de savoir lesquels de ces candidats sont du niveau d’un second tour présidentiel. Juvin inimaginable. Bertrand n’a vraiment pas assez de squelette idéologique, c’est le centre mou. J’apprécie les idées de Ciotti mais Zemmour est meilleur. Pécresse pour élire une femme, pourquoi pas? Mais ce serait la seule raison… Barnier c’est un peu le changement dans la continuité! Il a bien l’allure, le physique, mais  peu de choses sur le fond le séparent de Sarko, Hollande ou Macron.

La France a besoin d’une véritable révolution démocratique sinon la guerre sera dans la rue. LR ne semble pas une option.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?