De l’ONU à la politique française

Par samedi 26 février 2022 Permalink

A l’ONU non seulement la Russie a mis son veto à la résolution condamnant son intervention en Ukraine mais la Chine, l’Inde et les Emirats Arabes Unis ont refusé de la voter. Autrement dit plus de trois milliards d’habitants de la planète ne veulent pas s’ingérer dans cette guerre régionale. L’occident n’a jamais été aussi seul. Ses leçons n’imprègnent plus. Il ne dicte plus sa loi face à des pays dont la conception du monde et des rapports humains est totalement différente. Ne représentant plus qu’une petite partie de la population mondiale, incapable de dynamiser ses naissances, courant vers son suicide à moyen terme, ses peurs et ses oukases sont dorénavant ignorés. Il lui reste l’argent et les armes, mais pour combien de temps encore… Son pouvoir dans ses domaines s’érode aussi, on le voit bien avec la Russie qui menace à mots couverts d’une guerre nucléaire et se rit des sanctions économiques.

La manœuvre de politique intérieur utilisée par Emmanuel Macron est à ce propos extraordinaire. Déjà les français apprennent estomaqués que leur déclassement en cours ne vient pas de sa lamentable politique économique, de son mortifère “quoiqu’il en coûte”, de sa folle politique sanitaire mais que tout est la faute à Poutine! Ah! Poutine! Comme notre avenir serait glorieux sans l’odieux ruskof! L’inflation, c’est lui. L’insécurité du monde c’est lui. L’insécurité alimentaire demain, ce sera lui. Et les migrants kif kif bourricot! Il a bon dos Poutine. Poutine est l’homme qui tombe à pic pour exonérer Macron de ses échecs et ce dernier n’a pas fini de tout expliquer ainsi.

On a compris. L’élection présidentielle est finie avant d’avoir commencé. Les français par bêtise et par peur vont se ranger comme un seul homme derrière quelqu’un qui ne ressent même pas le besoin de faire campagne. L’abstention va être énorme. La désagrégation du pays va se poursuivre cette fois irrémédiablement.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?