Dalpayrat, Pierre-Adrien ( 1844-1910 )

Par dimanche 31 octobre 2021 Permalink 1

Les arts du feu ont connu avec l’époque art-nouveau un véritable rajeunissement qui donnera une belle impulsion à la céramique du XXe siècle. Les créations de Pierre-Adrien Dalpayrat témoignent de la révolution artistique que connait la fin du XIXe siècle.

Né à Limoges d’un père typographe spécialisé dans les missels, l’école de dessin puis l’école de peinture sur porcelaine de la ville enseignent à Dalpayrat les premiers rudiments de son art. Il se perfectionne en allant à Bordeaux chez le faïencier Jules Vieillard puis à Toulouse et Monaco chez François Blanc. Installé à Menton il découvre le grès utilisé à Vallauris. Mais après le tremblement de terre en 1889 au cours duquel son atelier est détruit, Dalpayrat s’installe définitivement à Bourg-La-Reine. A 45 ans il réalise cette importante oeuvre qui fait l’admiration des amateurs d’aujourd’hui avec la forme de ses grès réalisées en collaboration avec des sculpteurs novateurs et leur couleur sang de bœuf à l’oxyde de cuivre qui devient le rouge Dalpayrat ou ivoire ou turquoise. Ses réalisations symboliques et naturalistes sont en osmose avec les avant-gardes de l’époque. Les grès zoomorphes, anatomiques et viscérales connaissent un grand succès et sont en 1892 exposés à la Galerie Georges-Petit, en 1893 à l’exposition universelle de Chicago puis au Champs de Mars à Paris.

Aux enchères ces objets d’art ne sont pas pour toutes les bourses. Le vase aux deux panthères, en une, haut de 23 cm présenté chez Pescheteau-Badin le 27 mai 2013 fut acquis pour environ 17 000 €. Ci-dessous, le vase balustre orné à l’épaulement d’une tête d’enfant assoupi créé en collaboration avec le sculpteur Jean Coulon ( 1853-1923 ) fit chez Tajan à Paris en avril 2017 environ 6 500 €.

Allez, pour finir quelque chose de plus sage et donc de moins cher avec le vase ci-dessous de forme cylindrique en grès émaillé enserré dans une monture de métal à décor d’ombelles, haut de 20 cm qui fut adjugé chez Europe Auction svv à Drouot en 2013 pour 1039 €.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?