Culturellement compatible

Par mardi 18 septembre 2018 Permalink 3

Avant les élections européennes et dans l’optique de défendre la politique migratoire de l’UE, nos télévisions et radios ont commencé à discréditer radicalement les aspirations qu’elles aiment à appeler populistes, d’une partie des citoyens. Sur France Culture, lors d’un débat dont les journalistes bien pensants dans des rédactions aux ordres de l’état et des multinationales ont le secret et où tout le monde est grosso modo d’accord pour justifier l’arrivée outrancière d’étrangers subie par les français, l’un des invités se moquait, avec l’approbation tacite des ses complices de l’émission, du désir d’une France ethniquement homogène. Ethniquement homogène! Crétin. C’est de français culturellement compatibles dont il est seulement question et ça n’a rien à voir!

La bêtise et la mauvaise foi pourraient d’ailleurs faire partie du débat politique s’il était pluraliste, mais là c’est de la propagande. Le problème est que les français ne sont plus culturellement compatibles depuis que l’islam s’engouffre sur le territoire national. Les journées du patrimoine le démontrent avec d’un coté ceux qui y participent se sentant impliqués dans l’histoire de leur pays et, de l’autre, ceux qui s’en cognent parce qu’ils ne veulent pas s’approprier un passé qu’ils ne considéreront jamais comme le leur. Immigrés ils sont, immigrés ils resteront quelques soient leurs papiers d’identité jusqu’à ce que l’indigène ait plié devant l’allogène, jusqu’à ce que l’allogène ait dépassé en nombre l’indigène et ainsi ait imposé ses lois. C’est cela l’extinction d’une civilisation. C’est ainsi que Rome renonça à sa civilisation avec, au IVe siècle, la conversion de l’empereur Constantin au christianisme. Il ne s’agissait pas de s’approprier une mythologie mais de tout renverser, de faire table rase.

L’immigration actuelle veut faire table rase du passé français. Petit à petit l’histoire de France deviendra une hérésie et un président de la république se convertira un jour à l’islam. Macron a la tête de l’emploi mais il arrive un peu tôt, encore que… Mais un autre s’en chargera à coup sûr.

Frédéric Le Quer

PS: l’image en une est une représentation du baptême de Constantin