CNews

Par samedi 19 octobre 2019 Permalink 1

L’importance de l’influence de Vincent Bolloré sur le contenu rédactionnel de CNews n’est pas un secret. L’homme d’affaire la revendique. Quand il a repris Itélé par l’intermédiaire du contrôle de Vivendi, la chaîne où soufflait un vent de liberté, s’est transformée du jour au lendemain. Les journalistes en avaient bien profité sachant que le tour de vis n’allait pas tarder pour donner libre accès à beaucoup d’opinions divergentes. Mais immanquablement, la pensée unique a sacrifié la liberté d’expression. Eric Zemmour a aussi été censuré. De fastidieux débats aux thèmes sportifs ont remplacé ceux centrés sur la politique aux heures de grandes écoutes.

Voilà aujourd’hui que CNews opère un virage à 180° et décide à nouveau de laisser libre court aux opinions diverses et variées. Le symbole le plus marquant est bien sûr la réintégration de Zemmour tous les soirs entre 19h et 20h. Le porte parole des français de souche a donc à nouveau le droit de faire savoir ce qu’il pense aux plus grands nombres. Il met des mots sur le ressenti des citoyens français. Cette bouffée d’oxygène, les citoyens la respirent à plein poumon, à tel point que LCI annule ses publicités pour éviter que les gens zappent sur l’émission de Zemmour. LCI n’a que l’intéressant Vincent Hervouet pour se raccrocher aux branches…

ça en dit long sur les brimades intellectuelles infligées au peuple par les pseudos élites. La population n’a pas le droit de penser ce qu’elle pense. Le pouvoir lui impose une limite qu’il proclame morale depuis si longtemps que le processus du refoulement de la pensée collective du peuple devient automatique. Mieux, à force de rejeter le libre exercice du langage sur les sujets tabous pour le pouvoir, la pensée libre, aventurière, dérangeante s’atrophie inéluctablement… Au point d’aller élire un Macron, parangon du politiquement correct!

Comme il est déraisonnable de la part de l’état de s’essayer à limiter la liberté de penser! On voit que depuis des années sa tentative de soumission des consciences par le surmoi du politiquement correct aboutit à une société sclérosée. En exerçant sa domination sur le droit de penser, il fabrique pour l’avenir des situations explosives. Ses lois de plus en plus liberticides favorisent un climat de méfiance généralisée au point que la question d’obéir à la loi devient prégnante. La fabrication constante de droits pour les étrangers parallèlement à la création d’interdits légaux pour les français devient si insupportable qu’il semble que le pouvoir au moins économique puisqu’il s’agit d’une chaîne privée, le secteur public étant très loin de là, décide d’ouvrir les vannes de la liberté d’expression.

Des personnalités comme Jacques Attali bien ancrées à la politique de soumission des français qui leur impose une mondialisation ressemblant à l’esprit munichois, ont choisi de boycotter CNews. Ils n’auront peut-être pas gain de cause aussi facilement que cela maintenant que la porte de la liberté s’est entrouverte. Enfin espérons-le!

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?