C’est quoi la bourgeoisie? Sais pas…

Par Mercredi 28 février 2018 Permalink 4

Sur un site soi-disant alternatif appelé “Le média” et créé par le Front de Gauche, une journaliste interrogeait voici quelques jours un journaliste à propos d’Emmanuel Macron. La corporation a pris l’habitude de s’interroger et de débattre entre elle, en vase clos. Elle critique d’ailleurs les mécanismes d’auto conviction dus aux moteurs de recherche qui enfermeraient intellectuellement l’internaute au lieu de l’ouvrir à des horizons nouveaux alors qu’elle s’arroge le pouvoir de faire des heures et des heures d’émission sur toutes les chaines en restant dans l’entre soi! Mais la question n’est pas là. La journaliste approuvée par le journaliste invité, considérait le président français comme issu de la petite bourgeoisie de province en avouant d’ailleurs la profession des parents, médecins tous les deux. La question que je me suis posée en entendant ça: Qu’est-ce que c’est pour ces gens la petite bourgeoisie? Un couple de médecins dont l’un est professeur en neurophysiologie doit gagner par an au bas mot entre 200 000 et 300 000 €! Est-ce qu’on a à faire à ce niveau de revenu à des français moyens alors qu’on est là statistiquement dans les 1% des foyers les plus riches de France! La propagande, même sur ce genre de site qui est d’ailleurs plus dans la croisade en faveur des migrants que dans la lutte des classes, tend à illusionner le peuple, lui faire croire que sa vie peut ressembler à celle qu’a connu un Macron alors qu’il en est à des années lumières.

Jamais les écarts de revenus n’ont été si élevés, de 1 à 200 au moins; les socialistes des années 80, pas les gauchistes, les socialistes, prônaient un écart salarial de 1 à 7 alors qu’il était à l’époque de 1 à 20… On ne peut pas faire société dans les conditions actuelles sans mentir éhontément aux plus grands nombres. En ce moment les riches bénéficient de l’effet de sidération que connaissent les autres et poussent leurs pions le plus loin possible. Cette situation ne durera pas dans un cadre démocratique; elle est impossible à préserver quand elle saute aux yeux des “gens”. Changera-t-on le cadre ou les acteurs?

Frédéric Le Quer

PS: En une Proudhon et ses enfants de Gustave Courbet