Ces chères pensions de retraite

Par lundi 2 décembre 2019 Permalink 5

La cause des pensions de retraite devrait jeudi rassembler derrière elle un grand nombre de français. Le gouvernement déclare que sa réforme est le seul moyen de pérenniser notre système de retraite par répartition. Ce n’est pas complètement faux. Moins les gens percevront plus il sera aisé aux générations futures de leur remettre leur pension. La question qui se pose est de savoir si le système par répartition est le bon puisqu’il défie la pyramide des ages et les taux de chômage. Quand Delevoye affirme qu’”il faudra 50 millions de populations entre guillemets étrangères pour équilibrer la population active en 2050, en Europe”, il est incontestable que le continent s’y emploie déjà. Si la France maintient sa retraite par répartition, que croyez-vous qu’il adviendra? Dans les conditions actuelles le travailleur ne cotise que pour 8 ans de retraites s’il part à 65 ans (chiffres blog Bruno Bertez). Donc après 73 ans soit il faudra l’euthanasier, soit le système s’effondre. La troisième solution, celle qu’envisage Delevoye, est de faire entrer toute l’Afrique en espérant que les immigrés arrivent à s’auto employer, à créer par eux-mêmes de la richesse grâce à notre système économique et nos infrastructures. En admettant qu’ils en soient capables, je ne crois pas puisque depuis 40 ans la France essaie sans avoir réussi à former une quelconque élite issue de l’immigration mais au contraire des ghettos de grandes pauvretés et de non droit, mais en l’admettant, peut-on croire une seule seconde que ceux qui nous haïssent tant, vont cotiser pour la retraite des vieux français de souche?

L’histoire des pensions de retraite est une cause perdue. Ce qui est intéressant dans ce qui se passe actuellement, c’est le décalage entre la volonté populaire et la réalité têtue de la situation. Les pensions de retraite ne sortiront jamais la population de l’ornière du déclassement. Redevenir un peuple souverain et redistribuer autrement l’énorme richesse que produit encore notre pays sont les seuls moyens d’éviter l’appauvrissement généralisé de la classe populaire ou moyenne. Il faut changer de paradigme pour changer le monde et ça ne peut se faire avec Macron, ultime rejeton, je l’espère du moins, d’un conservatisme d’un autre âge. Toute révolte est donc bonne à prendre et si la réforme des retraites peut conduire à l’insurrection, tant mieux.

Frédéric Le Quer

Laisser un commentaire ?