Le migrant rwandais

Par dimanche 26 juillet 2020 Permalink 1

C'est triste mais on ne prend jamais beaucoup de risque à penser qu'un acte criminel, je ne parle pas de malversations financières, est le fruit de notre diversité ethnique. Comme il était prévisible la cathédrale de Nantes n'a pas pris feu toute seule. Le migrant rwandais mécontent de ne pas être régularisé l'a en partie détruite par vengeance avec les complicités passives du très négligent clergé nantais et de l'état à qui incombe la sécurisation des lieux de culte. L'immigration actuelle, massive et sans discernement, n'est pas une chance pour la France, c'est sa croix si j'ose dire, son infortune. Mais qu'ils soient religieux ou laïcs, les dirigeants la soutiennent contre vents et marées, quelques soient les meurtres horribles qui en sont la conséquence, quelques soient dorénavant les atteintes au patrimoine culturel qu'elle se charge de dégrader. Si, au départ d'une affaire, tout est fait pour que les immigrés dont beaucoup mènent une guerre intérieure, soient dédouanés des actes odieux qu'ils commettent, les faits rattrapent pour l'instant encore les coupables. Par manque de lucidité, par intérêt politique et économique, les autorités rechignent mais finissent encore par déférer les responsables devant la justice quand il est impossible de faire autrement. A Notre Dame ...

Ensauvagement

Par samedi 25 juillet 2020 Permalink 1

Macron a électoralement peur de l'insécurité. Il minimise à haute voix en parlant d'incivilités mais il s'en inquiète dans l'entre soi et fait charger son premier ministre. Entre parenthèse, Dupont Moretti est déjà une erreur de casting contredisant par sa seule présence toutes les promesses sécuritaires. Il s'agit de faire entendre aux français, pour la première fois en trois ans, que le président se soucie du bien être de ses concitoyens. L'ensauvagement, néologisme de l'essayiste Laurent Obertone est employé par le ministre de l'intérieur pour marquer les esprits. Mais sans en tirer les conséquences, juste comme un état des lieux. Pourtant nos gouvernements laissent entrer des sauvages depuis trop longtemps. Ils laissent entrer la lie de l'humanité dont les pays d'origine ne veulent même plus et que nous sommes incapables de bouter hors de France. Les français doivent supporter cette fange qui les jette dans cette insécurité, qui tous les jours les agresse, dont Macron prend faussement la mesure. Chaque nouveau migrant dans le contexte économique et social dans lequel on est, aggrave l'ensauvagement de la société. Mais Macron laisse des gens incultes, refusant de s'occidentaliser, enfermer dans l'islam, s'installer chez nous. Son premier ministre colmate les brèches les plus visibles ...

Pékin et les ouigours: un exemple à suivre

Par jeudi 23 juillet 2020 Permalink 1

Quelle mouche a tout à coup piqué le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui, devant l'Assemblée nationale le 21 juillet, a jugé «inacceptable» l'internement par le régime chinois de membres de la minorité ouigoure? Dès qu'on touche un cheveu des musulmans nos dirigeants sont dorénavant à fleur de peau, manifestent leur préoccupation, se fendent de phrases toujours plus ou moins idiotes qui ne grandissent pas la France au plan international. Les américains aussi se sont emparés du sujet mais le sort des ouighours est la dernière de leurs préoccupation et n'est que l'occasion de critiquer une fois de plus la Chine, leur grand concurrent. Notre diplomatie aurait mieux fait de laisser faire. La fermeté de Pékin à l'encontre d'une province limitrophe au Pakistan et à l'Afghanistan, sacrés exemples, n'est vraiment pas nouvelle. C'est une région pauvre comme toutes celles où l'islam domine, composée de damnés de la terre bons comme leurs voisins pakistanais et afghans à laisser éclater quelques bombes à droite à gauche et à crier misère dès qu'une ONG s'approche d'eux. Bref, on connait ça par cœur! Les chinois qui ne sont pas du genre à se laisser prendre par ces grosses ficelles ont décidé depuis ...

Lamentable diocèse de Nantes

Par mercredi 22 juillet 2020 Permalink 1

La négligence dont a fait preuve le diocèse de Nantes à propos de son église est incroyable. Qu'un réfugié en situation irrégulière détienne les clés du paradis gothique flamboyant n'a strictement ému personne alors que, quoiqu'il y ait à penser de cette personne, une telle charge devrait incomber à un responsable. Ce laisser-aller interpelle. "T'es là ce soir? Et bien prends les clefs de la cathédrale tu fermeras. Moi j'ai mieux à faire que de m'occuper d'un édifice qui contient un orgue du XVIIe à nul autre pareil dont la restauration vient de coûter un pognon fou, de quelques vitraux exceptionnels et du tableau d'un maître du XIXe siècle." Les clés ont d'ailleurs possiblement été laissées sous la paillasson étant donné que des témoins ont entendu le son de l'orgue en pleine nuit et que des objets ont été découverts à l'intérieur de l'édifice religieux par les pompiers à des endroits inhabituels où ils n'avaient rien à faire. Aucun musée de province n'agirait ainsi. L'église catholique dépositaire en partie de la tradition culturelle française se tient mal. En n'honorant pas comme il se doit des œuvres manifestant la foi de leur créateur hors du commun, en prenant l'art catholique  par dessus ...

Plan de relance, les français paieront!

Par mardi 21 juillet 2020 Permalink 1

Les 27 pays membres de l'Union Européenne se sont mis d'accord sur un plan de relance européen suite à la crise sanitaire. La Banque Centrale Européenne le voulait, l'Allemagne et la France aussi même au prix que cela va coûter aux contribuables puisque ces pays rembourseront plus qu'ils ne percevront! Cela semble sans importance. Pour Macron, par exemple, le moment est "historique". En fait, c'est une affaire d'idéologie. Comme le néolibéralisme planétaire a permis de diminuer l'extrême pauvreté au détriment des classes moyennes occidentales, l'accord intervenu cette nuit permettra aux pays les plus pauvres de bénéficier de largesses des pays soi-disant riches. Cette redistribution est contraire à la souveraineté de la France, contraire à l'intérêt du peuple français. Dupont-Aignan parle d'un plan de racket fiscal explicitant que la France va payer deux fois plus qu'elle ne recevra. Mélenchon s'en prend aux pays radins (Pays Bas, Suède, Danemark, Autriche) avec le même argumentaire. A signaler et c'est très important, que le PIB par habitant de ces derniers est largement supérieur à celui des français. Eux ont pourtant obtenu de large concessions sur le montant de leur contribution à l'UE. Macron s'est en revanche montré généreux sur le dos de ses concitoyens. Comme ...

L’incendie de la cathédrale de Nantes

Par lundi 20 juillet 2020 Permalink 1

Le migrant rwandais au visa expiré a donc été relâché. Il a fallu tout de même plus de 24 heures pour que la police reconstitue son emploi du temps avant pendant et après l'incendie de la cathédrale de Nantes. C'est toujours un peu curieux quand je me dis que, personnellement, je pourrais reconstituer ce que j'ai fait samedi matin en 5 minutes... Là il a fallu des heures et des heures... Quant à la situation irrégulière de l'individu, ce n'est pas pour l'état français un problème. ça compte pour du beurre! Pour l'église aussi d'ailleurs qui défie la loi en l'employant. En fait dans cette histoire, il n'y a que l'avocat qui ne trouvait pas le rwandais blanc bleu! Il implorait déjà miséricorde pour son client en garde à vue avant même qu'aucune charge n'ait été retenue contre lui. Ce "ténor du barreau" ne croyait sans doute pas un mot des dénégations du suspect. Il s'était fait son intime conviction! La police plus circonspecte a renoncé aux accusations mais peut-être, est-elle simplement bien canalisée par le pouvoir politique? Il est certain que l'incendie d'une église catholique par un sans papier serait une très mauvaise chose pour le pouvoir qui a fait ...

Hippolyte Flandrin (1809-1864)

Par dimanche 19 juillet 2020 Permalink 1

Si Hippolyte Flandrin n'est pas un peintre du XVIIe siècle comme je l'entends dire à la télévision où la culture est prise par dessus la jambe, il n'en demeure pas moins que la destruction du tableau de la cathédrale de Nantes est très triste. En 1859, dans la Revue des Deux Mondes, l'artiste était salué comme « le plus grand peintre religieux que la France ait vu naître depuis Lesueur (1616-1655) »! Le peintre lyonnais a, dans la manière de Jean Auguste Dominique Ingres, réveillé en son temps l'art religieux catholique avec notamment cette oeuvre en une de 1836 visible dans la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul dorénavant détruite, intitulée "Saint Clair guérissant les aveugles". D'autres églises à Paris et en province ont des décorations murales de Flandrin mais au train où vont les choses, au rythme où les "accidents" concernant le patrimoine français se multiplient, on peut se demander ce qu'il en restera dans quelques années. Si l'on veut se rappeler d'Hippolyte Flandrin, il sera donc peut-être plus sûr de se tourner vers le marché de l'art et les collectionneurs privés. Le beau portrait, ci-dessus, par exemple, 117 x 90 cm, fut vendu chez Thierry de Maigret à Drouot pour environ ...

Macron ment, les français le disent

Par samedi 18 juillet 2020 Permalink 1

D'après un sondage Odoxa, près des deux tiers des français considèrent Macron comme un bonimenteur. Cela fait beaucoup mais pouvait-il en être autrement avec le genre d'argument sorti le 14 juillet qui consiste à expliquer qu'il garde le cap mais en changeant de chemin! ça sent son charlatan à plein nez qui propose à un chauve une lotion pour faire repousser ses cheveux. Mais alors que les bateleurs de foire amusaient les badauds au moyen-âge, lui n'est pas drôle du tout. Ses artifices sémantiques exaspèrent alors que les français continuent d'espérer de la parole politique puisqu'ils étaient 70% à écouter son interview. Le peuple croit au miracle et le peuple est à chaque fois déçu en se retrouvant devant des raisonnements frauduleux ne correspondant pas à son vécu. Et le miracle attendu est le retour vers la seule raison d'être d'un état, protéger. Macron fait semblant de protéger les français en parlant économie alors que tous les leviers sont désormais à la BCE avec le bon vouloir allemand mais il ne fait en revanche pas semblant de les jeter dans l'insécurité physiquement, le pays devient de plus en plus dangereux, et culturellement, le pays perd son âme, en n'utilisant pas ...

Laurent Joffrin

Par vendredi 17 juillet 2020 Permalink 1

Laurent Joffrin quitte le journalisme pour entrer en politique. Je sais, ça n'intéresse personne à part les collègues de ce monsieur qui, lorsqu'il sort un livre au bout de quelques jours oublié par tous, bénéficie pourtant de toute la couverture médiatique possible, et qui, cette fois, va être promu au minimum au rang d'agitateur d'idées, de vieilles idées dont on crève depuis quarante ans, et possiblement de candidat de gauche à la prochaine élection présidentielle. C'est toute la dégradation des mœurs politiques françaises qui surgit au coin de cet épiphénomène. Comme à l'école, le niveau s'effondre. Depuis Chirac tout le monde se sent capable de diriger la France et n'importe qui la dirige pour son malheur. La dynastie des Valois qui a pourtant connu des rois légendaires finit de la façon dont a l'air de finir notre époque avec Louis Le Hutin brouillon, inconsistant, inconséquent, un Jean Le Posthume qui n'eut même pas le temps de régner, des Philippe Le Long et Charles Le Bel dont il ne reste que l'aspect physique compte tenu de la médiocrité de l'intelligence. Nous on est gratifié d'un cocu éploré, d'un amant en scooter livreur de croissants beurre et d'une folle aimant à caresser ...

Les territoires

Par jeudi 16 juillet 2020 Permalink 1

Les territoires! Les territoires! Ils n'ont plus que ce mot à la bouche! Le premier ministre dans son discours de politique générale à l'assemblée nationale l'aurait cité 26 fois d'après le journal "Le monde" qui depuis qu'il a renoncé au journalisme donne dans la statistique. Les territoires dans la bouche de ces gens là sont des endroits occupés à 100 % d'arabes et de noirs en grande majorité musulmans. La France ne se réduit plus qu'à eux. C'était soi-disant des chances, ils sont devenus des boulets. S'ils vivent d'aides sociales et de trafics de drogue avec la bénédiction des municipalités, ils s'agitent en voyant à l'horizon quelques représentants de la nation française avec laquelle ils ne veulent rien avoir à faire sauf quand elle leur file généreusement du pognon. Un casque de pompier et c'est la guerre civile. Une panoplie de flic et les kalachnikov sont de sortie. Et si une ambulance ose paraître, elle est ipso facto incendiée. Le gouvernement pourrait les abandonner dans leur cloaque mais l'état veut réagir en constatant que ces zones de non droit se répandent et s'agrandissent un peu partout. Les territoires deviennent donc le grand projet du quinquennat Macron. Jean Castex s'y colle mais ...