Manœuvres politiciennes de Macron en vue de 2022

Par vendredi 26 février 2021 Permalink 1

Les prochaines présidentielles 2022 commencent à se jouer. Des manœuvres politiciennes comme le très suspect vote par anticipation, par correspondance, sont en cours. Il ne s'agit plus vraiment de respecter la démocratie, il s'agit pour Emmanuel Macron de gagner, sachant que la victoire sincère ou non lave plus blanc, que la victoire sincère ou non le légitimera. Le conseil constitutionnel ne sert à rien en ce qui concerne la ratification d'une élection présidentielle. Jamais aucune turpitude ne lui fera invalider le vote. En 2017, quatre candidats sont sortis du lot à savoir Macron, Le Pen, Fillon et Mélenchon. Fillon et Mélenchon sont out, l'un pour cause de démêler judiciaire, l'autre pour cause d'islamo gauchisme (il fera 10 % au mieux!). La nature a horreur du vide et semble les remplacer par Xavier Bertrand et Eric Zemmour. Ce glissement à droite puisqu'il n'y a plus de gauche souverainiste, fera de Macron le recours pour la gauche au second tour à condition qu'il y soit. Pour ce, il est en train de lancer la candidature Zemmour en laissant ses proches débattre avec lui comme Darmanin sur Paris Première. Le deal est win win! Zemmour prouve qu'il a les épaules et la future dispersion ...

L’agglomération de Lyon, un cas d’école

Par jeudi 25 février 2021 Permalink 1

Grâce à l'activisme politique du maire, grâce à ses faits divers inquiétants, grâce à son immigration incontrôlée depuis des décennies, plus un jour ne se passe sans que l'agglomération de Lyon soit au centre des préoccupations nationales. Quelle belle publicité! Un sentiment d’insécurité, avec des bandes traînant dans les environs de la gare de Lyon Part-Dieu avait déjà rendu l'endroit épique à tous les voyageurs. C'est un détail. Depuis peu, les maires de banlieue sont la cible directe de gangs plutôt ethnicisés. Celui de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, est menacé de décapitation et d'émasculation par l'entourage d'Abdelaziz Boumediene, président d'association (une plainte court), pour une sombre histoire de colis alimentaire. Le maire de Bron, cette fois, Jérémie Bréaud, raconte son accueil lors d'une visite d'un quartier de sa ville dans le cadre de ses fonctions: "Nous avons été la cible d'insultes, de menaces physiques et de jets de canette, cailloux ou encore morceaux de bois". Depuis, la voiture dont il se sert appartenant à la municipalité, a été fracassée! A l'évidence, dans ces lieux, le problème est l'insuffisance d'immigrés; lorsque que ces petites villes de banlieue en seront au niveau de Trappes, la règle sera d'y vivre comme au bled et les édiles ...

Face à face

Par mercredi 24 février 2021 Permalink 1

Face à face. On vit déjà face à face. Le face à face c'est maintenant. A l'approche des zones de non droit où souvent les jeunes sont connus des services de police, où parfois ils sont même soumis à un suivi judiciaire dès 12, 13 ans, où à l'heure de la pré-adolescence leurs parents indignes les laissent traîner dans les rues n'importe quand, où au lieu de s'instruire ils s'ensauvagent, l'état s'évertue à injecter des milliards d'euros en vain en rénovation urbaine, en financement d'associations diverses et variées, en tentatives de maintien scolaire, en allocations de toutes sortes, etc, etc... Et c'est de pire en pire. Ces enfants portent tous sur eux des couteaux et comme disait Coluche quand ils ne t'attaquent pas, ils ne cherchent qu'à se défendre. Aucune crainte de la police dont ils se jouent en organisant des guet-apens contre elle! Leur famille ne leur a  pas appris le respect de la loi. D'ailleurs était-elle capable de leur apprendre quelque chose. C'est un nid de dégénérés. Et qu'on ne vienne pas dire que c'est parce qu'ils n'ont pas d'argent. C'est une insulte aux pauvres alors que beaucoup savaient avant élever leur progéniture au dessus d'eux. Et qu'on cesse de ...

Nouvelles du front Covid

Par mardi 23 février 2021 Permalink 1

Les Etats Unis qui aiment les commémorations, organisaient hier une cérémonie en mémoire des 500 000 morts américains du covid soit un quart de l'ensemble des décès dus à cette maladie dans le monde. L'optimisme y était de rigueur et la conditionnelle "si nous vainquons l'épidémie" était résolument remplacé par la subordonnée "quand nous vaincrons l'épidémie". Comme le nombre d'infections diminue le nombre de morts finira bien par décroître. Et là-bas comme ici, tout le monde se rassure avec les nouvelles venues de Grande Bretagne même si un tiers des morts en Angleterre et au Pays de Galles ont pour cause le coronavirus. Si objectivement elles n'ont rien de particulièrement réjouissant, Boris Johnson, adepte de la méthode Coué, promet un bel été à sa population vaccinée à tour de bras. Dont acte. Dans les faits, pour le moment, le pays en est à tenter d'assouplir les mesures de restrictions. Il y a urgence puisque le taux de chômage a dépassé les 5 %, ce qui pour chez nous serait une bonne nouvelle est là-bas un grave signal économique; il s'agit du taux le plus élevé depuis 2016. Dans un genre radicalement opposé, Mario Draghi a décidé de restreindre autant que faire se ...

L’islamo gauchisme

Par lundi 22 février 2021 Permalink 1

L'islamo gauchisme est une histoire d'intersectionnalité mal digérée. Cette manière de penser la domination du mâle blanc de plus de cinquante ans sur les classes laborieuses et sur les musulmans considérés dans leur ensemble comme des damnés de la terre invente une alliance incongrue en supposant une communauté d'intérêt entre l'immigré et le français gilet jaune tendance Jérôme Rodrigues. Ainsi quelques chercheurs en sociologie insufflent dans les cerveaux en formation des jeunes étudiants une sorte d'internationale de la lutte des classes oubliant de voir dans l'islam un projet politique aux antipodes du gauchisme ordinaire. Alors le gauchiste, oublieux de sa nature fondamentalement athée, se plait à voir dans les attributs vestimentaires d'un musulman non pas une soumission à son dieu mais un comportement révolutionnaire dans l'optique de la lutte des classes. Mais, bien sûr, il devient ainsi l'idiot utile de l'islam en lui permettant d'avancer ses pions théologiques camouflé derrière la fameuse idéologie des grands soirs qui fit les choux gras de l'extrême gauche dans tout l'occident. En fait, dorénavant, le gauchiste est très mal à l'aise. Tant que son islamo gauchisme rampant était en sourdine, il pouvait se mentir à lui-même et considérer son attitude comme un pragmatisme. Au grand jour, ...

Beau soutien à Génération Identitaire

Par dimanche 21 février 2021 Permalink 1

Les média ayant opté pour la pratique de la "cancel culture" concernant le rassemblement non violent de Génération Identitaire hier à Paris, place Denfert-Rochereau, contestant sa dissolution demandée par Gérald Darmanin, il est normal de donner quelques information factuelles à son propos. Il y avait du monde autour du Lion de Belfort Les gens assistant à cette manifestation dépassaient largement le cadre du public habituel de l'extrême droite et il était fréquent de voir des gens d'un certain âge venues en couple écouter les orateurs Il y avait aussi de vieux militants d'extrêmes droite, l'un me rappela la fois où il s'était fait agresser par des militants antifas sortant en masse du métro Duroc Mais surtout de nombreux jeunes français garçons et filles étaient présents La police joua un rôle trouble sous prétexte de dresser un "cordon sanitaire" autour des manifestants. Elle intervint en force complètement à contre temps alors que strictement rien ne se passait pour forcer les personnes à se mettre les unes contres les autres au mépris de toute mesure barrière. J'ai vu certains policiers de base rechigner à ces ordres intempestifs venus d'un commandement particulièrement excité Le très jeune service d'ordre de Génération Identitaire garda son ...

Astrazeneca et le monde du coronavirus

Par vendredi 19 février 2021 Permalink 1

Si une étude menée dans un centre de santé israélien auprès de 7 214 personnes a montré que le vaccin Pfizer est efficace à 85% avec une seule dose, la défiance envers le vaccin Astrazeneca grandit. D'ici fin février, il sera pourtant accessible à tous en pharmacie à condition d'avoir entre 50 et 65 ans. L'UE a certainement dû en acheter des quantités industrielles et ne sait plus comment les écouler à cause de leur efficacité douteuse et leurs effets secondaires importants. 250 000 doses en France n'ont toujours pas trouvé preneur. Les chaines de  télévision françaises lancent ce matin une campagne non pas d'information mais d'incitation à utiliser le vaccin d'Oxford.  Mais leurs arguments sur son prix ou sa conservation n'ont pas convaincu en Allemagne, seulement un tiers de la population se dit prêt à se le faire injecter, en Autriche, on n'en veut purement et simplement pas, en Italie, l'association des médecins de ville à Rome s'est opposée à son injection pour ses membres. Si le vaccin Astrazeneca est devenu d'après les pro vaccins, le défouloir des anti vaccins, il se passe dans le monde actuellement une évolution indéniable de la maladie. Les informations du jour sont susceptibles de ...

La mort en période d’épidémie

Par jeudi 18 février 2021 Permalink 1

L'éthique médicale est un sujet complexe débattu entre qui s'en soucient, mais toujours tranché in fine par le médecin. Avec la crise du coronavirus, la population assiste très surprise à une totale démission du monde de la santé sur cette question qui a opté pour la barbarie à l'égard des mourants abandonnés seuls à leur sort. Depuis un an, tout le monde a compris que ces médecins se vendaient pour plus ou moins cher aux laboratoires pharmaceutiques. La population perçoit dorénavant la brutalité morale de ceux que Jules Romain appelait dans sa suite romanesque les hommes de bonne volonté. Ils sont devenus indifférents à la misère psychique, à la mort d'autrui. A l'évidence, la médecine n'est pas une vocation pour ceux qui la pratiquent, mais un moyen pour eux de faire de l'argent, beaucoup d'argent, le plus rapidement possible. Ce corps de métier qui a dégringolé de son piédestal en l'espace d'une épidémie, pousse les familles, soit à assumer leurs vieillards, soit à les ignorer en les laissant crever seuls. Les services hospitaliers qui permettaient jusque là un entre deux mêlant à la fois l'amour des proches et l'engagement professionnel du personnel soignant lors des graves maladies, mettent en total isolement ...

L’affaire de Trappes

Par lundi 15 février 2021 Permalink 1

L'affaire de Trappes s'est poursuivie ce week-end du coté des leaders politiques, grandes gueules qui ne représentent qu'eux-mêmes, à vrai dire. Depuis qu'elle a débuté, les journalistes ont gratifié le citoyen de trois avis successifs. Souvent média varie bien fol qui s'y fie! Spontanément d'abord en faveur de Didier Lemaire, ils virèrent ensuite leur cuti pour le maire Ali Rabeh. Puis la fin de semaine accueillit un retournement d'opinion médiatique en faveur à nouveau du professeur de philosophie. Pendant ce temps, comme le professeur de philosophie est menacé de mort, menaces bien réelles que personne ne peut prendre à la légère après la décapitation de Samuel Paty, le maire de Trappes s'est dit lui aussi menacé de mort. Par qui? Personne ne sait même si Yannick Jadot l'a comparé audacieusement à un poilu de la république (ce serait donc les allemands?) alors qu'on le voit plus en barbu de la république avançant masqué! Coté gouvernement, la lumineuse idée de ne plus contrôler l'identité de personne dans les quartiers de grande délinquance comme Trappes a germé dans l'esprit fertile de la défenseuse des droits, Claire Hédon, nommée par le président de la république. Pour le ministre de la Justice, Dupont Moretti, il n'y ...

L’écriture inclusive

Par vendredi 12 février 2021 Permalink 2

L'écriture inclusive, dégenrée creuse l'écriture pour tenter de la réinventer sur un pied égalitariste homme, femme et ainsi inclure toutes les formes d'existence. Tout le monde et même plus doivent retrouver leur compte avec cette nouvelle langue française moderniste et décomposée qui aboutit pourtant à un monticule de ruine parsemé d'anciennes élégances stylistiques dont il ne reste rien. Les femmes grandes persécutées par la grammaire étaient pourtant ainsi sensées prendre leur revanche. Elles deviennent les bourreaux du beau. La démarche est tragique à l'égal d'une fin de civilisation. L'écriture inclusive renonce au plaisir pour un féminisme exacerbé et finit par détruire la syntaxe. Si« penser clairement est un premier pas vers la régénération politique » d'après Orwell, au lieu d'accueillir des formes de vie diverse de manière exhaustive pour ouvrir la société, l'écriture inclusive s'impose comme un totalitarisme d'une certaine façon assez élitiste en compliquant des règles simples et en obscurcissant la pensée. La démarche, surtout dans un cadre français actuel de nivellement des connaissances vers le bas, se révèle antidémocratique. Ne le regrettons pas, la France qui a gardé quelques stigmates de sa grande littérature, n'est pas en pointe dans cette novlangue. Chez nous la mode est au E majuscule pour mettre ...