Eric Dupond Moretti

Par mardi 7 juillet 2020 Permalink 1

Eric Dupond Moretti aime tant la tauromachie qu'un bâtonnier l'a surnommé un jour acquitador. Chacun appréciera au passage le gout répugnant des dirigeants actuels, Macron en tête bien sûr, pour le mal être animal et le clientélisme abject du président de la république qui facilite ces criminelles activités. Mais revenons à nos moutons! De ce sobriquet, il y avait qu'un pas pour que l'avocat fut appelé "acquittator", ce qu'il advint inévitablement compte tenu de ses incontestables succès dans les cours de justice. Son truc est de ridiculiser les victimes et de s'insurger contre les procès faits à ses clients sur les réseaux sociaux , dans les médias ou la place public sans que ça ne l'empêche évidemment d'utiliser la même technique! Son moment le plus décrié est surement sa défense d'Abdelkader Merah où il trouve le moyen de larmoyer sur la mère de celui-ci qui avait perdu un enfant, le fameux Mohamed Merah, tué pourtant bien trop tard par la police! La communauté juive et les français qui ont encore deux onces d'honnêteté intellectuelle ont apprécié! Les excès de Dupond Moretti qui l'ont rendu très médiatique, le conduisent à devenir maintenant Garde des sceaux, ministre de la Justice,  malgré ce qu'il pensait de cette suggestion il y ...

La ligue de défense noire africaine

Par lundi 6 juillet 2020 Permalink 1

"On ne naît pas noir, on le devient", entendais-je ce matin dire l'animatrice de France Culture qui n'avait pas les yeux en face des trous, paraphrasant Simone de Beauvoir. La ligue de défense noire africaine revendique, elle, de manière ambiguë, certes, le fait de naître noire. Le jeune collectif devient par son racialisme un brin obscurantiste, une sorte d'excroissance malsaine à la négritude d'Aimé Césaire définie par Léopold Sédar Senghor comme "l’ensemble des valeurs culturelles du monde noir, telles qu’elles s’expriment dans la vie et les œuvres des Noirs". Donc hormis pour un monde occidental blanc complètement déphasé et aussi hypocrite, la couleur de peau est l'évidence la plus incontournable avec laquelle il faut faire. Mais alors que Césaire, Senghor, Joseph Zobel, Euzhan Palcy et bien d'autres font référence à la fierté de la culture noire en Afrique ou aux Antilles et l'alimentent, la ligue de défense noire africaine se place délibérément dans la confrontation avec les blancs. Au lieu de considérer sa négritude dans une acception mature ignorante d'autres civilisations et glorifiant ce qu'il y a de plus essentiel dans la sienne, la ligue de défense noire africaine se complaît dans une sorte de plainte mettant en exergue le malheur ...

Castex arrive, Eric Zemmour part

Par vendredi 3 juillet 2020 Permalink 1

Eric Zemmour quitte apparemment l'émission "Face à l'info" sur CNews animée par Christine Kelly. ça me concerne plus que l'arrivée de Jean Castex comme premier ministre en remplacement d'Edouard Philippe. Un premier ministre de plus! On pense à Jacques Prévert, "Louis I Louis II Louis III Louis IV Louis V Louis VI Louis VII Louis VIII Louis IX Louis X (dit le Hutin) Louis XI Louis XII Louis XIII Louis XIV Louis XV Louis XVI Louis XVII Louis XVIII et plus personne plus rien... qu'est-ce que c'est que ces gens-là qui ne sont pas foutus de compter jusqu'à vingt ?" Nous des premiers ministres, on en a eu 24... Et alors? Mais quelqu'un qui ose encore ce soir dire à la télévision que le mot "république" est dorénavant prononcé pour ne pas avoir à dire "France", là on en a qu'un. Et ils ne veulent pas l'entendre tous ces cons qui nous gouvernent. Ce premier ministre comme ces prédécesseurs, comme le président de la république aura peur de dire France, peur de stigmatiser ceux qui ne sont pas français. La France signifie une tradition une culture, un peuple, une langue, une histoire. Et de ça ILS n'en veulent plus. Nos ...

Agnès Buzyn devant les parlementaires

Par mercredi 1 juillet 2020 Permalink 1

On se sent mal à devoir tirer sur une ambulance. Même si elle m'émeut moins que la souffrance animale, la souffrance d'autrui émeut toujours un peu. Un peu seulement. Un certain mépris vis à vis d'Agnès Buzyn en audition devant les parlementaires finissait par gagner. Elle était complètement nulle. La peur, submergée qu'elle était par ses échecs répétés depuis quelques mois. L'impréparation, vue que cette séquence venait juste après sa campagne électorale à Paris. Ses fautes et ses regrets qui surement la hantent. Mais, en fin de compte, dans un genre peu glorieux, Agnès Buzyn ne s'est pas mal défendue en laissant ses questionneurs pantois. Elle était si brouillonne, elle bégayait tellement, elle omettait tant d'événements du commencement de l'épidémie, qu'elle devenait une proie trop facile. Après quatre heures d'audition, on se demandait comment quelqu'un de si peu susceptible de faire l'affaire, avait pu être choisi pour un poste de ministre d'une telle importance. Comme pour l'accident industriel de Rouen, son identification du risque sanitaire a été tardive et incomplète. Alors pourquoi Philippe, pourquoi Macron ont-ils gardé cette personne si longtemps à un poste de responsabilité? On se perd en conjectures mais sa prestation d'hier la dédouane, elle. Si les grands ...

L’affaire Fillon

Par mardi 30 juin 2020 Permalink 1

L'affaire Fillon vient de rendre son premier verdict. Dura lex sed lex, car l'histoire de la séparation des pouvoirs théorisée par Montesquieu ne tient pas une seule seconde sachant avant tout que l'Assemblée Nationale s'est portée dans le procès partie civile, l'institution elle-même, le pouvoir législatif, autorisant l'intrusion du pouvoir judiciaire Mais il est aussi pertinent de savoir que le délit d'emploi fictif peut être qualifié, comme la Chambre criminelle de la Cour de cassation l’a fait dans un arrêt du 30 mai 2001 (n°00-84102), de détournement de fonds publics (article 432-15 code pénal) si une dotation budgétaire permet le paiement d’une personne mise à disposition d’un parlementaire sans lui fournir aucun travail correspondant. Il est passible de 10 ans de prison et un million d’euros d’amende. Le bénéficiaire des fonds pourra également être poursuivi pour recel de détournement de fonds publics, recel normalement réprimé par cinq ans d’emprisonnement et 375.000 euros d’amende, mais qui peut être plus dur, aggravé (article 321-2 du code pénal) avec 10 ans de prison et 750.000 euros d’amende si "commis de façon habituelle ou en utilisant les facilités procurées par l’exercice d’une activité professionnelle". Le tribunal a donc été plutôt clément vis à vis des époux ...

Les écolos de Yannick Jadot ont gagné

Par lundi 29 juin 2020 Permalink 1

Les écologistes, du moins c'est ainsi qu'ils se considèrent, ont remporté les municipales dans les grandes villes françaises. Le confinement est passé par là. Le silence, l'absence de circulation, une nature qu'on a tous vu dans les starting-blocks pour récupérer ses droits donnent envie. ça n'augure rien de bon pour la consommation mais l'écologisme sincère ne peut être qu'une décroissance. Yannick Jadot et ses verts sont avant tout des socialistes mondialistes qui avancent masqués. Leur refus du nucléaire est consternant. Leurs éoliennes sont horribles et probablement dangereuses. Leur immigrationnisme est tout le contraire d'une politique écologiste. L'écologie passe par la diminution de la taille de l'humanité et en commençant par nous une diminution de notre population. Le déclin démographique devrait être pour les écolos le préalable à toute politique. Les nôtres veulent nous ramener la terre entière par idéologie droit-de-l'hommiste. Si la décroissance, passage nécessaire à toute politique écologique sincère, n'est pas forcément une diminution du pib par habitant si la population baisse, il ne peut y avoir d'écologie si la population augmente sauf à risquer une tiers-mondisation du pays. Hier les quelques citoyens qui ont bien voulu aller aux urnes ne pensaient pas à ça. Ils ont voté pistes cyclables, promenades, ...

Non au futur vaccin covid

Par vendredi 26 juin 2020 Permalink 1

L'industrie pharmaceutique ne peut certainement pas se permettre de ne pas voir venir une deuxième vague de covid-19. Elle met des milliards dans la recherche d'un vaccin. Elle ne cesse de communiquer sur ses découvertes. Les cours de bourse du secteur fluctuent en fonction de ses annonces. Il s'agit pour les quatre grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux d'aller le plus vite possible tant que le coronavirus est encore bien présent dans les esprits. La valeur du vaccin justifie les sommes mises pour le découvrir et cette valeur, d'après un économiste interrogé ce matin sur France Culture correspond au coup du confinement plus ou moins obligatoire sans vaccin avec un virus actif. La valeur est donc d'éviter à l'humanité de subir à nouveau un confinement généralisé qui dans les pays qui l'ont rigoureusement appliqué, a coûté environ 10% de leur PIB! Ceci étant dit, peut-on s'attendre dans les mois qui viennent à ce qu'il soit dit que tout est fini? Evidemment non, quelque soit la réalité du terrain, le covid va rester une maladie d'actualité à la dangerosité montée en épingle. Il sera nécessaire qu'à la découverte du vaccin, il y aura forcément découverte, pertinente ou pas, dangereuse ou pas, puisqu'elle est économiquement ...

Didier Raoult, le retour

Par jeudi 25 juin 2020 Permalink 3

Le professeur Didier Raoult avait l'occasion hier, devant une commission parlementaire de dire tout le mal qu'il pensait de la gestion de la crise du coronavirus. Il ne s'en est pas privé même s'il n'a pas eu la dent trop dure vis à vis de l'exécutif. Il a reproché à nos dirigeants politiques d'être entourés par des "incompétents". Mais quand l'art de la réussite consiste à savoir s'entourer des meilleurs, la critique feutrée certes, reste néanmoins implacable. Evidemment, donc, assistés de médiocres, les décisions du ministre de la santé, du premier ministre et du président de la république ne pouvaient être pertinentes et elle ne l'ont jamais été. Mais il y a pire. Des expressions chocs sont sortis de la bouche du professeur Raoult comme "Malades transformés en objets d'essai thérapeutique" ou "la science instrumentalisée au service de l'idéologie et du commerce". Le refus de tester et de soigner avec "un traitement simple et peu coûteux", plus radicalement "la stratégie de ne pas traiter", de refuser de "donner quelque chose au malade" ont été des décisions qui ont visiblement heurté la déontologie médicale du ponte marseillais. Comme il fallait s'en douter, Raoult a vanté son protocole à base de chloroquine mais ...

Un jeu dangereux en Libye

Par mercredi 24 juin 2020 Permalink 1

En Libye, il y a un camp à l'ouest, le GNA, gouvernement reconnu par l'ONU. Il y a aussi un camp à l'est, celui du général Haftar. Le GNA soutenu par les turcs a le vent en poupe et s'apprête à conquérir le territoire tenu jusque là par le général Haftar. Comme le GNA est soutenu par les turcs, les égyptiens n'en veulent pas à leur frontière et sont soutenus dans ce sens par les émirats du golfe. La position française est floue mais il apparaît que Macron ne veut surtout pas d'un GNA, marionnette d'Erdogan, tenant l'entièreté du territoire libyen et contrôlant ainsi l'immigration africaine vers l'Europe. Le président turc avec son armée de 500 000 soldats s'en fout un peu et a eu un comportement «extrêmement agressif» à l'encontre d'une des frégates françaises en Méditerranée, limite prêt à la bombarder. Emmanuel Macron déclare que "la Turquie joue en Libye un jeu dangereux et contrevient à tous ses engagements pris lors de la conférence de Berlin". Il ose, après le rôle lamentable de la France dans la déstabilisation de la Libye, aussi appeler à ce «que cessent les ingérences étrangères et les actes unilatéraux de ceux qui prétendent gagner de ...

La famille Sibeth N’Diaye

Par mardi 23 juin 2020 Permalink 1

- Maman, maman, s'exclame la petite Youmali, Ingissolyn et moi voulons aller casser du flic cet après-midi. - Qu'est-ce que c'est que cette histoire? Demande la mère, Madame Roques, née N'Diaye. - C'est notre frère Djimane qui nous a dit que tu serais d'accord, explique une des jumelles. - Mais non, pas du tout! - Mais tu l'as dit à la télévision que tu ne saurais pas quoi faire si on le voulait - J'ai été mal comprise. - Pourquoi nous, on ne peut pas jeter des cailloux sur la police alors que plein d'autres le font? - C'est vrai dans le fond, dit la maman. Je ne sais pas pourquoi vous ne pourriez pas jeter des pierres sur la tête des policiers vous non plus... Je ne veux pas vous discriminer. - Alors, tu vois? On veux y aller! Ingissolyn a fabriqué un lance-pierre pour l'occasion. - Ah! Que c'est mignon! Ingissolyn est très douée de ses mains. Elle tient de ses ancêtres qui fabriquaient de si belles statues pillées par les colonialistes français. - Mais on est française nous aussi, n'est-ce pas maman? - Oui bien sûr, mais vous représentez les nouvelles françaises, toi et ta soeur et non ces français descendants de Colbert. - Ah, maman, comme c'est ...