Chasse, pêche. Tradition?

Par dimanche 19 septembre 2021 Permalink 1

Nos chasseurs veulent aujourd'hui abattre tout ce qui reste à bouger encore sous prétexte que leurs aïeux faisaient la même chose. Nos politiciens toujours aussi crapuleux les soutiennent, comme ils soutiennent en banlieue l'islam et ses aficionados, sous prétexte qu'ils représentent une réserve de voix pour les élections. L'Union Européenne par l'intermédiaire du conseil d'état tente d'arrêter le massacre. Traditionnellement la chasse est depuis assez longtemps le prétexte à un bon gueuleton et une bonne beuverie. Quand il y a 50 ans, il y avait encore du gibier, les sociétés de chasse ont été incapables de comprendre qu'il fallait lever le pied et ont laissé les chasseurs sous prétexte de tradition, continuer à tirer sur tout ce qui bouge. Résultat depuis quelques décennies, pour satisfaire le gout du sang, des oiseaux sont élevés en cage et libérés pour l'ouverture de la chasse. Autant dire que les malheureux n'ont aucune chance! Après ce sport assez barbare qui ressemble à celui de ce roi fou des rois maudits qui cruellement au moyen-âge abattait d'un coup de flèche les animaux à peine libérés par son serviteur, il y a ces chasses positivement honteuses par leur cruauté avec de la colle par exemple ou la vénerie ...

Rien n’a changé

Par samedi 18 septembre 2021 Permalink 1

Je ne résiste pas à retranscrire un court passage tiré du roman de William Somerset Maugham, "Le fil du rasoir". Il y compare le Paris des années 1920 à celui de la fin du XIXe siècle. Rien n'a changé. Et l'auteur anglais d'être rassuré par la France éternelle! Mais pour nous, cent ans plus tard, entre 1990 et 2020, tout s'est délité... "... Je me rendis au jardin du Luxembourg et, pendant une heure, j'admirai une fois de plus quelques tableaux que j'aimais particulièrement. Puis j'allais flâner dans les jardins, en évoquant des souvenirs de jeunesse. Rien n'avait changé. Les étudiants - ils auraient pu être les mêmes qu'autrefois - se promenaient deux par deux le long des allées de gravier, discutant avec animation les écrivains qui les passionnaient: les mêmes enfants faisaient rouler les mêmes cerceaux sous l’œil attentif des mêmes nourrices: les mêmes vieillards se chauffaient au soleil en lisant le journal du matin: les mêmes femmes sans âge et en deuil, assises sur les mêmes bancs gratuits, bavardaient du prix des légumes et des méfaits domestiques. Puis j'allai à l'Odéon feuilleter les récentes publications exposées aux étalages des galeries: et je vis des jeunes gens qui comme moi-même ...

Déchéance

Par vendredi 17 septembre 2021 Permalink 1

De Dakar à Sydney en passant par Moscou, la France est objet de mépris. Les migrants illégaux sénégalais viennent sur son sol dealer du crack et se droguer dans la plus totale impunité. La rupture de contrat par l'Australie concernant des sous marins témoigne à quel point un engagement vis à vis de la France compte peu. Allez, pour faire bonne mesure ajoutons que nos viticulteurs champenois en sont arrivés à appeler en Russie "vin mousseux" leur breuvage à nul autre pareil sur ordre de Poutine sans que le gouvernement ne soit capable de défendre leur juste droit à l'appeler Champagne. Evidemment entre ces trois faits d'actualité récente il n'y a aucun rapport sinon l'incapacité du pouvoir à se faire respecter. Emmanuel Macron fait honte à la France. Il la ridiculise. Nos soi-disant alliés européens la regardent s'enfoncer jour après jour avec un petit sourire narquois aux lèvres sans jamais la défendre. Le peuple baisse la tête couvert d'opprobre. Jamais il n'aurait pensé être un jour un tel objet de risée. Son histoire parlait pour lui, même lors de ses défaillances. Il est en train de ne plus rien rester. Le déshonneur est la panoplie du macronisme qui sans vergogne d'ailleurs ...

Les élections en Russie

Par jeudi 16 septembre 2021 Permalink 1

Les élections législatives ont lieu ce week-end en Russie. Il s'agit d'un scandale démocratique dénoncé par les médias occidentaux qu'il est impossible de comparer à quoi que ce soit sauf peut-être... Si la cote de popularité personnelle de Vladimir Poutine reste très élevée entre 60 et 70% d'opinions favorables au président, celle de son parti et de ses affidés est en berne. Aussi le pouvoir a-t-il décidé de s'inspirer des méthodes ayant naturellement cours en France. Comme avec les gilets jaunes, la contestation dans la rue est sévèrement réprimée par les forces de l'ordre. Celles-ci sont particulièrement choyés par Poutine, venant par exemple de bénéficier d'une prime conséquente au 31 août un peu comme chez nous où elles viennent encore d'obtenir des avantages matériels supplémentaires comme la gratuité du transport en train. Ces régimes savent bien que sans la police leurs jours pourraient être comptés surtout en France où Emmanuel Macron est très loin d'avoir le même soutien populaire que son homologue russe. Sinon concernant la campagne des élections en Russie proprement dite une opposition à Poutine est tout à fait possible à condition qu'elle soit compatible avec le régime. Cette opposition tolérée est à comparer à celle des LR ou assimilés comme ...

Zemmour Bourdin

Par mercredi 15 septembre 2021 Permalink 1

Il y a bien longtemps que je n'écoute plus le journaliste Jean-Jacques Bourdin qui s'est fait le héraut de la bien pensance et du mondialisme débridé. BFM lui va comme un gant. Mais comme ce matin il recevait Eric Zemmour, l'effort était à faire d'autant plus que l'interview s'annonçait être très différent de celui de Pascal Praud. Avec Praud, avant hier, la question n'était pas sur le fond.  Il a tenté d'attaquer l'homme, pas très glorieusement d'ailleurs, sous-entendant plusieurs fois qu'il n'avait pas les épaules assez larges pour endosser le costume d'un chef, comme si nos derniers présidents dont l'analogie avec les rois fainéants de la fin de la dynastie mérovingiennes vient à l'esprit, étaient d'une autre envergure... On rigole jaune quand on voit leur bilan! Enfin, depuis que Zemmour a 10% d'intention de vote, Praud semble changer d'avis... Avec Bourdin, l'antagonisme réside évidemment sur le fond. L'idole des médias mainstream en tant qu'immigrationniste convaincu, est frontalement opposé à Zemmour. Bourdin sert la soupe à tous ceux depuis quarante ans qui s'acharnent à détruire le peuple français et a participé à la fabrication d'un Emmanuel Macron en train maintenant de porter l'estocade contre la France. Il n'aidera pas Zemmour mais hélas pour ...

Les scandales de la présidence Macron

Par mardi 14 septembre 2021 Permalink 1

Les scandales de la présidence Macron pullulent. Buzyn est mise en examen pour mieux bénéficier ensuite d'un non lieu. Cette histoire pue l'arnaque avec tous les médias volant au secours de l'ancienne ministre de la santé. Les investigations à propos des accusations de viol de Gérald Darmanin sont suspendues et l'affaire va se terminer par un non lieu. Les scandales sexuels liés à Benjamin Griveaux ancien porte parole du gouvernement ne l'empêchent pas de se reconvertir en présentateur de télévision. Le milieu politico-médiatique se serre les coudes et ne laisse sur le carreau aucune de ses ouailles, n'est-ce pas Roselyne Bachelot? Entre parenthèse ce mythe à propos de ces politiciens qui font de la politique par sacerdoce alors qu'ils gagneraient tellement plus d'argent dans le privé tant ils sont convoités est une énorme farce. Aucune entreprise n'a besoin de gens bons qu'à parler et incapables d'agir. Faisons maintenant un lot, l'article serait trop long sans ça et ajoutons Richard Ferrand, scandale immobilier aux Mutuels du Mans, François Bayrou, emplois fictifs entre autres, Delevoye et ses fausses déclarations de revenu, Rugy qui faisait bombance dans son ministère de l'écologie, Sylvie Goulard mise en examen dans l'affaire des assistants parlementaires du modem, ...

Damien Tarel, la cerise sur le gâteau

Par dimanche 12 septembre 2021 Permalink 1

Damien Tarel, l'homme qui a souffleté le président, vient juste de sortir de prison. Quel scandale d'y être resté si longtemps! Le fait du prince a utilisé la justice aux ordres de l'exécutif - pas toujours reconnaissons-le, je pense à la Buzyn -  pour ne pas apparaître directement! Mais indéniablement, ce fut un emprisonnement bien arbitraire au regard du total laisser aller qui prévaut lors des arrestations sans lendemain de la racaille. Quelle agresse un policier, qu'elle écrase un passant lors d'un rodéo urbain, qu'elle deale au vu et au su de tous, à peine appréhendée elle ressort. Damien Tarel pour un soufflet comme il désigne sa gifle, a été emprisonné 4 mois sans la moindre remise de peine alors que jamais il n'a attenté à l'ordre publique sinon par ce geste éminemment politique. Décidément Macron aura pendant cinq année de règne été lamentable sur tous les sujets. Il se sera moqué du citoyen en le traitant de quelqu'un qui n'est rien, il aura dilué le plus possible la francitude dans une immigration outrancière de gens culturellement les plus éloignés possibles de nos "valeurs", il aura creusé le déficit du pays faisant des citoyens des redevables à vie ligotées par la ...

Zemmour et les hommes liges du CSA

Par samedi 11 septembre 2021 Permalink 1

Les français ne s'étonnent plus de rien et se soumettent de bonne grâce à la remise à plat de leurs droits naturels en démocratie. Après avoir fait passer par pertes et profits le secret médical, après avoir renoncé à leur libre circulation à cause des lois sanitaires imprévisibles et à cause du prévisible séparatisme des occupants immigrés  sur une partie du territoire qu'ils se sont appropriés, les voilà maintenant soumis à une problématique liée au droit à l'information, ou même pire au droit à ne pas être inquiété pour ses opinions, avec le cas Zemmour, emblématique puisqu'il est devenu la figure de proue de l'antimacronisme. Chez les éditorialistes, ces gens qui tentent d'influencer la population, Eric Zemmour est presque tout seul à s'opposer au pouvoir dans le cadre de son métier, la plupart de ses confrères s'évertuant à approuver péremptoirement toutes les mesures prises depuis le début du quinquennat. Chez les politiques MLP est aux oubliettes. Quand a-t-elle émis pour la dernière fois une vraie critique envers le pouvoir? ça se perd dans la nuit des temps! Les LR ou ex LR sont consternants avec leur incapacité qu'ils ont à se frotter courageusement à l'adversaire pour gagner. Ils devraient se rappeler ...

Le procès des attentats du 13 novembre 2015

Par jeudi 9 septembre 2021 Permalink 1

Le procès des attentats du 13 novembre 2015 qui ont fait 131 morts et 413 blessés, commence et commence mal. Les premiers commentaires sont insupportables. A l'inverse de ce qui est dit, il faut laisser s'exprimer les terroristes. Leurs idées doivent être mises en lumière. D'eux mêmes, ils feront le lien entre islam et terrorisme. Salah Abdeslam a commencé dès le premier jour. Il doit parler. On doit l'entendre lui et les autres. C'est leur procès. La France entière comprendra mieux ces individus, leur logiciel de pensée. Déjà sans la moindre pudeur, Abdeslam réclame de meilleures conditions de détention tels ses coreligionnaires qui quémandent des aides de l'état à tout bout de champs comme on vient de voir encore lors de la visite présidentielle à Marseille. Le lien n'est pas outré; ces trafiquants et leur famille mis honteusement en exergue par Macron alors qu'ils vivent de la drogue, sont des terroristes. Il ne s'agit pas de ne pas respecter le drame des victimes mais les 9 mois que va durer le procès, sont pour comprendre un crime de masse et ceux qui ont suivi à Nice et ailleurs. Ce temps long doit définitivement nous éclairer. C'est sa raison d'être et surement pas ...

La cour des Invalides

Par mercredi 8 septembre 2021 Permalink 1

Allez! hop! encore la cour des Invalides! Une fois de plus une cérémonie funèbre, cette fois pour Jean-Paul Belmondo, aura donc lieu aux Invalides. Nos potentats continuent d'avoir la trouille. Que le peuple se frotte à l'immigration, aucun problème; mais eux certainement pas. Dans leur propre intérêt électoraliste, ils veulent bien faire plaisir aux français en mettant les petits plats dans les grands pour la mort d'un artiste populaire mais à condition que leur intégrité physique ne prenne aucun risque. La peur de l'attentat. La submersion migratoire qu'ils organisent, leur interdit un grand convoi à travers les rues de Paris à cause du risque d'une attaque ennemie mais aussi simplement à cause de leur impopularité vis à vis de tous les français. Alors il faut un lieu clos bien fermé. Un endroit bien gardé par plusieurs compagnies de CRS. Une position stratégique d'où nos gouvernants peuvent être exfiltrés sans danger si quelque chose tourne mal. Trier les invités. La foule des non élus n'aura qu'à se mettre quelques centaines de mètres plus loin. Il y a 4 ans, le pouvoir avait osé un moment véritablement populaire avec la France des années 70, la même que celle de Bébel, à la mort ...