La vie est dure

Par lundi 17 juin 2019 Permalink 2

La vie est dure. De plus en plus difficile. Les emmerdes. Les vexations journalières. Aux salariés, quelque soit leur niveau, l'entreprise demande beaucoup. Davantage qu'avant. Aux petits entrepreneurs qui ne sont bien souvent pas en mesure d'avoir un travail salarié et qui se lancent contraints et forcés, des difficultés de tous ordres les entraînent à travailler 7 jours sur 7 pour simplement s'en sortir. Quand ils s'en sortent. De plus en plus de vies sont perdues à être gagnées. Pour le profit de gens invisibles. Loin. Très loin. Les seuls à bénéficier de l'aubaine que constitue pour eux la globalisation. L'insouciance qui régnait parfois, avant, a entièrement disparu pour laisser place à la peur. Même plus la peur du déclassement. Tout le monde voit bien qu'il est inéluctable. Gravé dans le marbre. Déclassement, un moindre mal. Non, mais la peur de ne pas y arriver. Simplement. Pas se loger. Pas manger. Pas pouvoir avoir une famille. La peur de vivre. En face de ça, il y a l'image projetée par les télévisions de la société. Celle qu'on veut nous faire croire exister. Une négation du réel. Constamment. Au moins deux fois par mois, un journaliste nous explique que le marché de ...

Entre PMA et irresponsabilité pénale

Par vendredi 14 juin 2019 Permalink 1

Pendant que LR rapatrie chez LREM, le gouvernement donne des gages à la gauche en s'axant sur le sociétal pour ne pas à avoir à se remettre en cause sur l'économique et social. Il s'agit de ratisser large et c'est le grand écart entre la procréation médicalement assistée pour toutes d'un coté et l'irresponsabilité pénale des mineurs de l'autre. La possibilité de la PMA pour toutes sera bientôt actée. L'homme moderne s'acharne à combattre les discriminations naturelles et y parvient. Même si, de cette pratique biologique à l'eugénisme, il n'y a évidemment qu'un pas, rendre cette évolution de faire des enfants accessible en France au lieu de ne la laisser que pour les plus riches qui partent en Angleterre, en Israël ou au Etats Unis est inéluctable et démocratique. Et puis, je vais vous dire le fond de ma pensée: les hétérosexuelles occidentales ne faisant plus de gosses, favoriser les homosexuelles qui en ont envie est une bonne chose. Concernant l'irresponsabilité pénale des mineurs, le gouvernement ouvre encore en grand la porte du laxisme vis à vis de nos fameuses chances pour la France. Les immigrés sont déjà à peu près libres de faire ce qu'ils veulent sur une partie du ...

Acte II du quinquennat

Par mercredi 12 juin 2019 Permalink 12

"Le pays ne se sent représenté par personne" a répondu Jean-Luc Mélenchon au discours de politique générale d'Edouard Philippe concernant le soi-disant acte II du quinquennat. Cette simple phrase sonne dorénavant comme une vérité de La Palice. Tout le monde le sait bien. Personne ne se sent vraiment représenté par un gouvernement qui met l'âge de la retraite à 64 ans, quoiqu'il en dise, alors que non seulement l'espérance de vie stagne, mais que l'espérance de vivre vieux et en bonne santé diminue. Personne ne se sent représenté par un gouvernement qui ne conçoit sa politique qu'au travers du dictât hors sol, hors toute légitimité démocratique de Bruxelles. Personne ne se sent vraiment représenté par un gouvernement dont le volontarisme écologique s'arrête à supprimer les sacs plastic dans les ministères ou à taxer de plus en plus fort les consommateurs qui n'ont pas le choix!!! Certes le couplet sur la fermeture des centrales à charbon n'a pas été oublié, comme d'habitude pourrait-on dire... Et la fermeture de Fenssenheim non plus mais la vraie question ici est de se demander si la centrale nucléaire est vraiment polluante... Et les gens se sentent si peu représentés qu'ils continuent les grèves dans ...

Grève des services d’urgence des hôpitaux

Par lundi 10 juin 2019 Permalink 5

En décembre dernier, le gouvernement a décidé de verser une prime exceptionnelle destinée à «traduire la reconnaissance de la République» de 300 euros à tous les agents de police mobilisés pour faire face au mouvement des gilets jaunes. Avec la grève de ces fonctionnaires qui commençait, il en allait, dans cette période troublée, de la sécurité des lieux de pouvoir, de la sécurité du président, de la sécurité des ministres. Au mois de juin de cette année, le personnel des services d'urgence des hôpitaux réclame une revalorisation salariale de 300 euros net par mois et une réouverture de lits afin de réduire la présence de brancards dans les couloirs d'hôpitaux congestionnés. Le gouvernement rechigne et tergiverse. Il n'en va que de la santé de la population et non plus de la sécurité des gens au pouvoir. L'urgence est moins grande aussi de régler le burn out du personnel médical. BFM, "la voix de son maître" compare le mouvement présent avec un autre d'il y a presque 30 ans de manière certainement à le banaliser. Hasardeuse équivalence, puisque à cette époque les conditions de travail étaient bien meilleures qu'aujourd'hui avec plus de soignants par malades et un plus grand nombre de ...

Convergence des luttes quartiers – ronds points?

Par dimanche 9 juin 2019 Permalink 1

La convergence des luttes entre gilets jaunes et la banlieue semblait être hier d'actualité pour l'acte 30. Quand on dit banlieue, dorénavant, on dit islam. Quand on dit gilets jaunes et ronds points, on dit lutte des classes qui s'accompagne d'un certain nationalisme, en réaction à la classe dirigeante mondialisée et hors sol. Alors, le mouvement s'égare-t-il? La question n'est pas d'avoir des noirs et des arabes parmi les gilets jaunes. Il y en a depuis le début. Ceux qui viennent se sentent français. R A S. Mais les personnes que les gilets jaunes tentaient de récupérer entre St Denis et Bobigny font partie d'une population avant tout musulmane, s'en revendiquant, pour qui il est, par exemple, impossible de ne pas jeûner actuellement et pour qui des lois dérogeant aux lois de la république s'installent où ils vivent. Par ailleurs, l'affaire Finkielkraut est révélatrice, quand l'islam est représenté en tant que tel, l'antisémitisme n'est jamais bien loin. Les racines du mouvement des gilets jaunes sont, au contraire, profondément françaises. Trop françaises pour ce genre de rapprochement. Et les habitants du 93 ne s'y trompèrent d'ailleurs pas en regardant défiler les manifestants du haut de leurs fenêtres, exactement comme font les bourgeois ...

Inaugurer les chrysanthèmes

Par vendredi 7 juin 2019 Permalink 3

Décidément, je n'aime pas toutes ces commémorations, prétextes à créer de l’empathie vis à vis du président de la république et d'autres personnalités dont je me fous et leur donner une stature qui par ce genre d'acte unirait la nation. C'est faux. Trop médiatique pour ne pas être bidon. Ces moments ne sont utilisés qu'afin de les substituer à une vraie politique derrière laquelle les citoyens pourraient se retrouver. Des gens sans envergures, remplis d'eux-mêmes, se complaisent à faire semblant de pleurnicher sur un passé qui ne les préoccupe qu'en fonction de l'image qu'ils peuvent en tirer pour leur présent et leur avenir. Des images mièvres où des personnalités dégoulinent d'une compassion obséquieuse. Les télés s'en repaissent. Plus besoin de fake news. La non-information les remplace. Des ti n'enfants chantent. Des vieux tremblotent. Des discours d'officiels dont il ne reste rien le lendemain, scande des scènes se voulant attendrissantes. C'est comme de la télé réalité où l'animateur entoure de son bras protecteur le candidat submergé par l'émotion. C'est de la daube! Pire d'ailleurs que de la télé réalité car derrière ce mauvais théâtre, il y a de vraies tranches de vie. Indéniablement. Des hommes ont vraiment soufferts pour leurs idéaux. ...

Commémoration et pornographie

Par jeudi 6 juin 2019 Permalink 3

Bien que l'aphorisme "Le nationalisme, c'est la guerre" nous ait été rabâché tout au long de la campagne pour les élections européennes, Emmanuel Macron pour la commémoration du 75e anniversaire du débarquement ne cesse de célébrer de jeunes patriotes morts pour leur pays la conscience sereine, pleins de leur amour de la France. Comme leurs lettres sont émouvantes! Comme la fausseté mondialiste écœure! Elle se vautre dans la sensiblerie alors que le président et ceux qu'ils représentent n'ont de cesse de renier la nation française, de la disqualifier pour mieux faire surgir des structures supranationales. Leur duplicité nous frappe à la gueule et nous sonne alors que pour eux rien n'est possible hors la mondialisation. Non content d'avoir bradé notre industrie, d'avoir ridiculisé les ouvriers y travaillant soi-disant jamais assez compétitifs, non content de bazarder notre souveraineté à des organisations antidémocratiques, les voilà en train de saborder notre culture, nos us et coutumes en les remplaçant par un mode de vie venu d'Afrique. Ce n'est pas pour ça que sont morts tous ces jeunes résistants sous l'occupation allemande. Ils croyaient en la France éternelle que la IIIe république avait su mettre en exergue. Ils espéraient le retour prochain de notre ...

Le chantier Notre-Dame

Par mercredi 5 juin 2019 Permalink 4

Le chantier de restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris n'en finit pas de créer des polémiques. Emmanuel Macron semble en avoir fait un vecteur de propagande pour son idéologie néolibérale. A travers de multiples dérogations aux règles strictes concernant la protection du patrimoine, il tente de montrer son efficacité pendant que de nombreux spécialistes y voit un abandon de nos vieilles pierres sur l'autel du profit, de la rentabilité, du marketing. Le président de la république est prêt à offrir des passe-droits en matière de commande publique, d'urbanisme, de construction, de préservation du patrimoine pour atteindre son objectif de refaire une flèche en 5 ans. Le ministre de la culture voit, en cette loi Notre Dame, une expérimentation à l'échelle parisienne de ce qui pourra se généraliser sur l'ensemble du territoire français. La réglementation contraignante concernant nos monuments historiques sera probablement mise à mal pour une cause que les défenseurs du patrimoine détectent être la facilitation du business, l’appât du gain, sous couvert, bien sûr, de création d'emploi justifiant toutes les libéralisations. Concernant la collecte de dons pour la restauration de Notre Dame, la Fondation du patrimoine clôt la souscription en en ouvrant une autre pour 2800 sites en France laissés ...

Italie, faites vos jeux!

D'importants événements politico-économiques se déroulent actuellement en Italie: -Depuis les élections européennes La Ligue rassemble désormais 35% des italiens au lieu de 17%. En revanche, le poids du Mouvement 5 Etoiles diminue comme peau de chagrin passant dans les urnes de 34% à 17%. -La crise gouvernementale latente entre les deux partis coalisés pourrait provoquer dès l'automne des élections législatives anticipées, Conte le président du conseil semblant être las. La Ligue prévoit déjà une future coalition gouvernementale avec Berlusconi et un petit parti d'extrême droite. M5S n'a cependant aucun intérêt à se compter actuellement. -Fort du résultat électoral très favorable, La Ligue hausse le ton aussi bien vis à vis de son partenaire M5S avec par exemple la mise en exergue de grands travaux refusés par ce dernier, que vis à vis de la commission européenne qui accuse le gouvernement italien d'"une déviation nette, claire et assumée" dixit Moscovici, de ses engagements budgétaires. -Du coup, Bruxelles annonce le lendemain des européennes (si la commission l'avait fait la veille, le nationalisme italien eût propulsé Salvini encore plus haut!) vouloir engager une procédure pour déficits excessifs à l'encontre de l'Italie. Salvini, le ministre de l'intérieur qui, en fait, s'occupe de tout comme un président du conseil, ...

Adieu Les Républicains!

Par lundi 3 juin 2019 Permalink 1

La crise est terrible pour ceux qui ont refusé de voir le nouveau clivage mondialiste souverainiste. Même Wauquiez va tenter de jouer solo en faisant oublier ses erreurs, alors que le parti Les Républicains est fini. A-t-il seulement commencé un jour? Même son nom LR, loin d'être conquérant, n'était qu'une réaction aux moqueries UMPS trop fondées. Dès le commencement, ses tenants étaient sur la défensive. Bien sûr, ils ont cru se donner un look américain en choisissant le nom du parti de Reagan et Bush. Mais Trump est arrivé et pour l'aréopage de la droite française, complexé, coincé par le politiquement correct, il n'était plus question de comparaison. Ne restait plus que ce drôle de nom au pluriel, pas toujours simple à placer dans une phrase sans qu'elle ne devienne bancale. Maintenant les adversaires de Wauquiez n'ont plus qu'à s'inscrire à LREM ou jouer les supplétifs du gouvernement dans un parti godillot, s'ils veulent sinon un avenir, du moins un job en politique. D'ailleurs, rien ne les a jamais différenciés d'Edouard Philippe. C'est le même camp de la vieille UDF. Celui des mondialistes, des immigrationnistes, le camp de ceux qui n'ont pas confiance en la France et aux français, qui ...